Avec un calendrier exclusivement composé de circuits mythiques, l’Alpine Elf Europa Cup se produira ce week-end à Dijon-Prenois, dans le cadre d’un meeting réunissant les principaux Championnats de France. Au cœur de la Bourgogne, ce tracé a été rendu célèbre par l’incroyable duel opposant René Arnoux et Gilles Villeneuve lors du Grand Prix de France 1979.

Près de quarante ans plus tard, le circuit a conservé son caractère vallonné et naturel, qu’aucune chicane ne vient casser. Les pilotes des dix-sept Alpine A110 Cup pourront donc s’en donner à cœur joie lors des deux courses, programmées samedi à 14h35 et dimanche à 11h20.

Identifié comme un des favoris pour cette saison inaugurale, Pierre Sancinéna s’est offert un début de saison de rêve. Invaincu en qualifications avec quatre pole positions, le Normand s’est également offert trois victoires pour prendre la tête du classement général. À Dijon, le pilote de l’équipe CMR n’aura pas d’autre ambition que de poursuivre sur sa lancée.

Parmi les pilotes décidés à briser l’hégémonie du leader, Nicolas Milan (Milan Compétition) est le mieux placé : grâce à ses quatre podiums, le pilote-préparateur n’est qu’à dix points du leader. Après avoir eu un déclic au Nürburgring, il vise maintenant la première victoire de sa carrière au volant d’une propulsion !

Leader de la catégorie Gentlemen, Sylvain Noël (Racing Technology) occupe la troisième place du classement général, quelques points devant deux pilotes qui sont passés à côté de leur week-end en Allemagne : Vincent Beltoise (CMR) et Jean-Baptiste Méla (Autosport GP). À l’inverse, Laurent Hurgon (Autosport GP) voudra s’inscrire dans la dynamique de son premier podium acquis dans l’Eifel.

Après avoir débuté sa saison au Nürburgring, Marc Guillot (Milan Compétition) visera un très bon résultat face à son public. Titré à cinq reprises en Clio Cup – trois fois en France et deux fois en Espagne – il relève lui aussi le défi de la propulsion lors de cette saison 2018. Outre Thomas Padovani, l’équipe Milan Compétition engagera également Jean-Marc Thévenot. Le beau-père de Marc Guillot pilotera l’A110 Cup n°9, habituellement dévolue à Philippe Bourgois.

Performant au Nürburgring, Mathieu Blaise (Racing Technology) cherchera à se rapprocher du top 5. Il trouvera sur sa route Marc Sevestre (Autosport GP) et Grégory Romano (CMR), deux Gentlemen particulièrement performants. Stéphane Proux et Franc Rouxel (Automeca) chercheront également à se joindre à la bagarre.

Il faudra également suivre de près les débuts de Pierre Combot, qui pilotera la voiture de Pierre Macchi chez Autosport GP. Enfin, l’A110 Cup n°110 sera pilotée par deux journalistes : Romain Bernard (AUTOhebdo) en course 1 et Mathieu Sentis (L’Argus) en course 2.

HORAIRES
Vendredi 13 juillet
09h00 : essais libres 1 (30’)
12h10 : essais libres 2 (30’)
17h40 : qualifications 1 (30’)

Samedi 14 juillet
10h00 : qualifications 2 (30’)
14h35 : course 1 (25’ + 1 tour)

Dimanche 15 juillet
11h20 : course 2 (25’ + 1 tour)

Toutes les séances pourront être suivies sur le live timing officiel de l’épreuve et les deux courses seront diffusées en direct sur la page Facebook de l’Alpine Elf Europa Cup.

diam dictum tristique felis et, quis,