Paris accueille, comme tous les ans depuis 28 ans, le célèbre TOUR AUTO Optic 2000 organisé par Peter Auto. Tradition oblige, je l’ai suivi en partie.

Les voitures étant arrivées dimanche soir au grand palais, je m’y rend le lundi pour l’ouverture public du parc.

Je vais au plus vite vers les Alpine afin de trouver l’équipage 100 % féminin. Manque de bol pour moi, elles sont en train de finaliser les contrôles administratifs avant la course.

Je les retrouve le soir autour de leur Alpine, stickée et parée à prendre la route. Isabelle et Lisa, grand sourire aux lèvres, sont fin prêtes à prendre le départ le lendemain.

Petite présentation : Isabelle, la pilote, est entrée dans le monde de l’automobile via son mari. Ce dernier a commencé les rallyes, et le Tour Auto notamment, avec cette A110 1600 sc depuis 2000. Qui dit rallye, dit préparation ou dit casse. Le moteur a été refait deux fois déjà, mais toujours dans les règles de l’art avec un maximum de pièces d’origine. Un carrossier s’est vu charger de la tâche de refaire toute la carrosserie.

Il s’agit d’une des dernières A110 produite, elle est équipée d’un triangle de suspension d’une A310. Ce système permet une meilleure stabilité sur les routes sinueuses. L’arrière a donc moins de chance de vous dépasser !

Isabelle, pas du tout dans l’automobile à la base, s’y est intéressée en prenant dans un premier temps le road book afin d’assister son mari sur différents rallyes. Puis elle prit les commandes et maintenant ne les lâche plus. Elle en est à son cinquième Tour Auto en 2019. Régularité intermédiaire au début et haute pour cette année. Isabelle veut montrer qu’elles sont présentes, avec Lisa, mais avant tout, son souhait le plus fort est de prendre un maximum de plaisir sur les routes de France.

Lisa et Isabelle se sont rencontrées sur un autre événement de Peter Auto, lors du concours d’élégance de Chantilly. Lisa étant tombée amoureuse de l’A110, elles ont eu des échanges intéressants, intéressés et très pertinents. Isabelle lui a donc proposé de s’embarquer dans cette folle aventure qu’est le Tour Auto. Elle en est maintenant à sa deuxième édition.

Il est 6h, mardi matin, je vois les participants partir du grand palais vers le Château de Vaux le Vicomte à tour de rôle. Les deux premières étapes du rallye ont reçu les grâces du soleil. Mais à l’arrivée du troisième jour, c’est terminé car la pluie s’est invitée. J’ai donc retrouvé l’équipage 126 sur la 3 ème étape entre Lyon et Vichy et la 4 ème étape entre Vichy et Tours.

En plus de la voiture 126, j’ai suivi la numéro 286 également qui n’est autre que le mari d’Isabelle. Je peux vous jurer que la groupe 4 est un régal à suivre sur les routes sinueuses ! Elle est agile, souple et collée à la route.

Après la journée, Isabelle et Lisa sont un peu fatiguées. Elles m’expliquent que les spéciales étaient très rapides, parfois trop. En revanche, la voiture est un plaisir et se comporte merveilleusement bien. En plus, il n’y a quasiment rien à faire le soir au parc dessus contrairement à la Groupe 4 qui demande plus d’attention du duo de mécanicien de l’équipe.

C’est parti pour une « courte » nuit pour Isabelle et Lisa, car elles partiront plus tôt que la veille. Les trois premières étapes, les plateaux partaient dans l’ordre 3, 4, 5, 1 et 2, elles faisaient donc partie du dernier plateau à prendre le départ. À partir de Vichy, l’ordre change et devient 1, 2, 3, 4 et 5.

Le réveil pique ce vendredi matin, car j’accompagne le « Blog automobile » pour un shooting des voitures ouvreuses sur le circuit de Charade. Le Nürburgring français, à mes yeux le circuit le plus compliqué de l’hexagone. Ça tourne, ça vire, ça monte, ça descend, il y a du dénivelé, ce circuit est une pépite oubliée. On peut même y voir le Puy de Dôme quand la météo est clémente. Mais ça ne sera pas pour aujourd’hui, car le plafond est bas.

Malgré la difficulté, la technicité du tracé et quelques soucis mécaniques, Isabelle a adoré ce circuit, très différent des autres circuits français.

J’ai recroisé l’Alpine #126 en liaison et en spéciale pour mon plus grand plaisir. Bien évidemment, il n’y a pas eu que la voiture #126. Voici les autres en images, avec notamment des récentes (pure et légende) conduite par des collègues du Blogautomobile.fr ou des particuliers.

Le Tour Auto s’est terminé pour moi à Tours. Isabelle et Lisa ont terminé 11 ème au classement régularité haute après des soucis mécaniques. Leur A110 a été jusqu’au bout pour leur plus grand plaisir à travers les plus belles routes de France. Bien fatiguée de cette semaine, chacune est bien rentrée et se prépare déjà pour la prochaine édition. En attendant de rouler avec la berlinette, elles vont devoir se contenter d’une A110 première édition !

Je vais faire de même, non pas rouler en A110 mais me préparer pour l’année prochaine et pouvoir le suivre entièrement.

Plus de photos toutes marques ICI !