• La première journée de roulage des 24 Heures du Mans 2018 était répartie entre des essais libres et une première séance de qualifications.
  • Souhaitant préserver son quota de pneumatiques, l’équipe Signatech Alpine Matmut a limité le roulage de l’Alpine A470 n°36.
  • En signant le 5e chrono, Nicolas Lapierre s’est d’emblée positionné dans le peloton de tête de la catégorie LMP2.

Malgré le ciel nuageux, l’air et le bitume étaient relativement chauds lorsque les concurrents prenaient la piste pour quatre heures d’essais libres. Pierre Thiriet, Nicolas Lapierre et André Negrão s’échangeaient le volant pour effectuer un test d’endurance des gommes tendres en conditions de course.

L’équipe ne souhaitant pas trop puiser dans son quota de pneumatiques, le trio ne cherchait pas la performance absolue et l’Alpine A470 bouclait seulement 24 tours lors de cette session.

Après deux heures de pause, la nuit tombait doucement sur la Sarthe et les pilotes pouvaient partir à la chasse au chrono lors de la première séance qualificative. D’emblée, Nicolas Lapierre signait un tour en 3’26’’681. Il passait ensuite le relais à André Negrão – qui chaussait lui aussi un train de pneus neufs – puis enfin à Pierre Thiriet. Ainsi, les trois pilotes pouvaient prendre leurs marques sur le circuit plongé dans l’obscurité.

À minuit, le chronomètre s’arrêtait en positionnant l’Alpine A470 au cinquième rang de la catégorie LMP2. Demain, la chasse à la pole position se poursuivra avec deux nouvelles séances de deux heures (19h-21h et 22h-0h00).
Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut

« Le bilan de la journée est positif car nous avons fait du bon travail. La météo étant susceptible de se dégrader demain, nous avons passé deux trains de gommes tendres pour nous assurer d’une bonne position sur la grille de départ en cas d’averses. Avec un peu moins de trafic, les temps de Nico et André auraient été un peu meilleurs, mais il est toujours aussi difficile de trouver un tour clair au Mans ! Nous avons encore une bonne marge de progression. »

Nicolas Lapierre

« Je suis satisfait de cette journée où nous n’avons rencontré aucun problème. Si le temps reste sec demain, notre objectif sera d’aller chercher un peu de performance pour nous rapprocher des deux premières lignes. Ce n’est pas essentiel, mais c’est toujours bon pour la confiance. En ce qui concerne le rythme de course, il semble que nous soyons dans le match, avec une bonne homogénéité de notre équipage.»

via Alpine

libero porta. Nullam commodo dapibus sed luctus ante. elementum velit,