fbpx

 

  • Le Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC a débuté aujourd’hui avec les Total 6 Heures de Spa-Francorchamps (Belgique).
  • Signatech Alpine Matmut s’est offert la première pole position de l’année dans la catégorie LMP2.
  • Malgré un drive-through sévère en début d’épreuve, Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet ont effectué une superbe remontée pour empocher d’entrée de gros points.
  • L’équipe va désormais préparer les 24 Heures du Mans avec la Journée Test du 3 juin en ligne de mire.

 

Disputées sous une météo printanière, les trois séances d’essais libres permettaient à Signatech Alpine Matmut de parfaire les réglages de l’Alpine A470 et d’éliminer les soucis de survirage rencontrés au début du week-end. 

Tout se mettait en place lors d’une qualification marquée par deux longues interruptions coupant la n°36 dans son élan. Associé à Pierre Thiriet dans l’exercice, Nicolas Lapierre conservait toutefois son sang-froid pour signer le temps de référence en LMP2 et offrir à l’équipe la première pole position de la saison pour 24/1000e de seconde.

Samedi, la température montait encore d’un cran pour le départ des Total 6 Heures de Spa-Francorchamps, donné à 13h30 devant des tribunes combles.

Enfermé à l’extérieur au premier virage, Nicolas Lapierre devait chevaucher le vibreur et rétrogradait au septième rang. La mauvaise opération se poursuivait lorsque le Français recevait un drive-through, la direction de course estimant que le retour en piste n’avait pas été fait dans les règles.

Nicolas Lapierre effectuait sa pénalité avant d’être relayé par Pierre Thiriet dès la première salve de ravitaillements. Se montrant performant et régulier sur son double relais, le pilote Silver des Bleus tirait pleinement profit de l’intervention de la voiture de sécurité pour regagner du terrain et remonter en quatrième position.

Au début de la troisième heure, André Negrão entrait en piste en troisième position avant d’effacer Weiron Tan dans son triple relais à l’issue duquel Nicolas Lapierre reprenait le volant derrière la G-Drive n°26.

À une heure de l’arrivée, les cartes étaient redistribuées avec une nouvelle intervention de la voiture de sécurité annihilant l’avantage patiemment construit par l’équipage. Signatech Alpine Matmut en profitait pour arrêter Nicolas Lapierre après son deuxième relais.

André Negrão retrouvait la piste pour la fin de course. Après avoir tiré le maximum de ses pneus pour construire une avance sur ses concurrents directs, le Brésilien glissait malheureusement derrière Ho-Pin Tung après l’ultime passage aux stands. S’il ne baissait pas les bras, l’Alpine A470 n°36 franchissait finalement le drapeau à damier en troisième position.

Signatech Alpine Matmut se tourne d’ores et déjà vers les 24 Heures du Mans, dont le coup d’envoi sera donné à l’occasion de la Journée Test le 3 juin prochain.

Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut

« Cette nouvelle saison s’ouvre sur une pole position et un podium. Cela démontre que notre niveau de performance et nos pilotes étaient au rendez-vous. Malheureusement, nous avons connu un début de course compliqué lorsque Nicolas s’est fait déborder et enfermer. Dans le feu de l’action, il a joué la sécurité, mais il a pris une pénalité en revenant en piste trop tôt sur le vibreur. Dès lors, nous avons opté pour une stratégie agressive en espérant l’intervention d’une voiture de sécurité. Cela nous a permis d’être longtemps deuxième derrière la G-Drive inéligible aux points. Hélas, la neutralisation dans la dernière heure nous a coûté cher en annihilant notre avantage de quarante secondes. Pour le sprint final, nos poursuivants disposaient de pneus neufs que nous avions écoulé les nôtres en essayant de remonter notre handicap. Il nous reste du travail sur la constance et l’usure des gommes, mais nos trois pilotes ont affiché une belle osmose. Cela devrait être l’une de nos forces cette saison. Il est maintenant temps de passer en mode ‘Le Mans’. Comme chaque année, nous changerons la voiture avec un nouveau moteur, une nouvelle boîte de vitesses et de nouveaux trains roulants. Les prochaines semaines s’annoncent intenses afin d’anticiper tous les scénarios possibles dans la Sarthe ! »

Nicolas Lapierre

« Nous commençons la saison sur des bases solides avec une bonne cohésion d’ensemble et une performance pure nous ayant permis d’obtenir la pole hier. L’équipe a bien rectifié le tir entre les essais libres et une qualification difficile avec deux drapeaux rouges. Au départ, il y a eu un peu de confusion chez les LMP1 et j’ai dû passer de l’autre côté du vibreur. La direction de course a estimé que je n’étais pas revenu de manière correcte en piste. Certes, la pénalité est sévère, mais j’en assume la responsabilité. Comme toute l’équipe, j’attends avec impatience les prochaines échéances. »

André Negrão

« C’est un bon résultat, mais il y avait moyen de faire mieux. Pierre et Nico ont réalisé un travail fantastique pour obtenir la pole. Dommage que ce départ mouvementé nous ait pénalisé jusqu’à l’arrivée. Nous avions repris tout le temps perdu, mais la fin de course était délicate avec des pneus très usés. Nous devons encore travailler sur cet aspect en vue des 24 Heures, mais nous reviendrons plus fort au Mans. »

Pierre Thiriet

« Même s’il est toujours décevant de ne pas gagner, la reconquête se fera sur la durée et c’est un excellent résultat dans cette optique. J’en retire beaucoup de points positifs dans la manière dont nous l’avons acquis après des essais libres parfois compliqués. Aujourd’hui, j’ai pris beaucoup de plaisir dans les combats rapprochés tout en essayant de rester au contact des leaders dans le trafic. Notre stratégie un peu décalée ne nous a finalement pas été favorable. Nous devons encore travailler sur notre rythme de course, mais j’ai toute confiance en l’équipe. »

Classements

Total 6 Heures de Spa-Francorchamps – LMP2

  1. G-Drive Racing n°26 – 156 tours
  2. Jackie Chan DC Racing n°38 +21’’714
  3. Signatech Alpine Matmut n°36 +55’’737
  4. Jackie Chan DC Racing n°37 + 1 tour
  5. TDS Racing n°28 + 1 tour
  6. DragonSpeed n°31 + 1 tour
  7. Larbre Competition n°50 + 4 tours
  8. Racing Team Nederland n°29 + 17 tours

Trophée FIA LMP2 Équipes

  1. Jackie Chan DC Racing n°38 – 25 points
  2. Signatech Alpine Matmut n°36 – 19 points
  3. Jackie Chan DC Racing n°37 – 15 points
  4. TDS Racing n°28 – 12 points
  5. DragonSpeed n°31 – 10 points
  6. Larbre Competition n°50 – 8 points
  7. Racing Team Nederland n°29 – 6 points

*Non inscrite pour la Super-Saison en WEC, la G-Drive n°26 est inéligible aux points