• La liste des engagés pour le Championnat du Monde FIA WEC et les 24 Heures du Mans 2018 a été révélée aujourd’hui.

  • Championne du Monde FIA WEC LMP2 en 2016, Signatech Alpine Matmut sera au départ avec de solides ambitions.

  • L’Alpine A470 n°36 sera confiée à un équipage composé de Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet.

Boulogne-Billancourt, le 9 Février 2018 – Très attendue, la conférence de presse de l’Automobile Club de l’Ouest, a permis de révéler les noms des engagés pour la Super Saison 2018-2019 du Championnat du Monde FIA WEC et les 24 Heures du Mans 2018.

Cet événement était organisé dans le cadre du salon Rétromobile, où Alpine célèbre le 40e anniversaire de sa victoire aux 24 Heures du Mans 1978. Jusqu’au 11 février, les visiteurs peuvent admirer les quatre voitures engagées cette année-là : l’A442B victorieuse, ainsi que les deux A442 et l’A443.

Championne du Monde LMP2 en 2016, l’équipe Signatech Alpine Matmut figurera à nouveau parmi les têtes d’affiche de sa catégorie. L’Alpine A470, toujours flanquée du numéro 36.

Pour viser la victoire au sein d’une catégorie toujours plus relevée, Signatech Alpine Matmut pourra compter sur le talent de son équipe d’exploitation et de ses trois pilotes.

Grand artisan du sacre en 2016, le Français Nicolas Lapierre retrouvera le Brésilien André Negrão. Sur cinq épreuves disputées ensemble, les deux hommes ont déjà remporté une course et signé trois autres podiums.

L’équipage sera complété par le Français Pierre Thiriet, Champion d’Europe ELMS en 2012 et vainqueur LMP2 des 6 Heures WEC de Spa-Francorchamps la saison passée. Ce trio faisant la part belle à l’expérience et à la performance n’aura qu’un objectif : la plus haute marche du podium.

L’an passé, la nouvelle Alpine A470 s’était imposée sur le Circuit des Amériques, tout en terminant sur le podium aux 24 Heures du Mans, au Nürburgring, à Mexico, à Fuji et à Shanghaï. Les Bleus étaient restés en lice pour le titre jusqu’à la dernière manche, disputée à Bahreïn.

L’équipage de l’Alpine A470 n°36 sera en piste le 6 avril sur le Circuit Paul Ricard (France) pour le prologue officiel du FIA WEC.

Ils ont dit…

Michael Van der Sande, Directeur général d’Alpine

Pour cette saison, nous avons constitué un équipage qui associe vitesse et expérience. La saison 2018 est d’autant plus importante pour nous qu’elle marque les 40 ans de la victoire d’Alpine aux 24 Heures du Mans et coïncide avec les premières livraisons client de la nouvelle A110.

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut

Depuis la fin de la saison 2017, nous nous sommes remis au travail pour préparer et optimiser notre participation au prochain Championnat du Monde FIA WEC. Nous sommes très heureux d’être à nouveau engagés avec un équipage performant et cohérent. Nicolas Lapierre reste le ‘pilier’ et assure une continuité pour l’équipe technique. Lors de sa première saison avec nous, André Negrão s’est véritablement révélé, au point de recevoir le statut de pilote Gold. Nous complétons l’équipage par Pierre Thiriet, un excellent pilote Silver avec qui nous voulions travailler depuis longtemps. Par rapport aux saisons précédentes, nous allons pouvoir capitaliser sur notre expérience, puisque nous poursuivrons avec un matériel identique à 2017. Cela nous permettra de gagner beaucoup de temps dans la mise au point de la voiture sur les différents circuits. Notre objectif sera bien de reconquérir les titres !

Les Pilotes Signatech engagés avec l’Alpine Matmut n°36

Nicolas Lapierre

Nicolas Lapierre

NICOLAS LAPIERRE (FRA)

Né le 2 avril 1984 à Thonon-les-Bains (France)

Catégorie de pilote FIA : Platinum

Fort d’un solide palmarès en monoplace auréolé du Grand Prix de Macao 2003 avec l’équipe Signature, Nicolas s’oriente vers l’Endurance dès 2008. Glanant ses premiers lauriers avec le Team Oreca Matmut, il termine troisième du FIA WEC avec Toyota en 2012. En trois saisons avec le constructeur japonais, il remporte six courses du Championnat du Monde. Victorieux en LMP2 aux 24 Heures du Mans 2015, il rejoint Signatech-Alpine pour une campagne 2016 inoubliable durant laquelle il s’offre à nouveau l’épreuve sarthoise et les titres LMP2. Vainqueur sur le Circuit des Amériques avec Alpine l’an passé, le Français sera un des piliers de la reconquête en 2018.

En bref

2017 FIA WEC – LMP2 6e
2016 FIA WEC – LMP2 1er
2015 FIA WEC – LMP2 5e
2014 FIA WEC 6e
2013 FIA WEC 4e
2012 FIA WEC 3e
2010 Le Mans Series – LMP1 2e
2009 Le Mans Series – LMP1 3e
2009 Asian Le Mans Series – LMP1 3e
2006 A1 GP 1er
2004 Formula 3 Euro Series 3e
2003 Grand Prix de Macau de Formule 3 1er

NEGRAO Andre

ANDRÉ NEGRÃO (BRA)

Né le 17 juin 1992 à Sao Paulo (Brésil)

Catégorie de pilote FIA : Gold

Comme ses glorieux ainés, André a traversé l’Atlantique pour bâtir son expérience en Europe. Écumant les formules de promotion des deux côtés de l’océan, le Brésilien se lance en Endurance avec Signatech Alpine Matmut lors de la saison 2017. S’adaptant rapidement aux nouveaux prototypes, André surprend. Si la malchance lui coûte un podium absolu lors de ses premières 24 Heures du Mans, ses efforts lui valent d’être promu dans la n°36 au volant de laquelle il s’impose à Austin. Sur les bases d’une première saison prometteuse, André sera un atout précieux dans une catégorie extrêmement disputée.

En bref

2017 FIA WEC – LMP2 5e
2016 Indy Lights – 7e
2015 GP2 Series – 20e
2014 GP2 Series – 21e
2013 Formula Renault 3.5 Series – 10e
2012 Formula Renault 3.5 Series – 15e
2012 F3 Brazil Open – 2e
2011 Formula Renault 3.5 Series – 20e
2010 Formula Renault Eurocup – 13e
2010 F3 Brazil Open – 2e
2009 Formula Renault Italie – 15e
2008 Formula Renault Portugal Winter Series – 3e

PIERRE THIRIET (FRA)

Né le 20 avril 1989 à Épinal (France)

Catégorie de pilote FIA : Silver

Formé à l’école du karting, Pierre choisit l’Eurocup Mégane Trophy pour ses débuts en circuit. Un an plus tard, il devient vice-champion et se dirige vers l’Endurance. À nouveau, le Français ne tarde pas à impressionner les observateurs en remportant deux courses en Le Mans Series. En 2012, il s’offre la première édition de l’European Le Mans Series. Fidèle au LMP2 et au Championnat d’Europe, il dispute sa première campagne complète en FIA WEC en 2017. Deux fois deuxième de la catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans, il mise sur Signatech Alpine Matmut pour atteindre le sommet.

En bref

2017 FIA WEC – LMP2 13e
2016 European Le Mans Series – LMP2 2e
2015 European Le Mans Series – LMP2 2e
2014 European Le Mans Series – LMP2 8e
2013 European Le Mans Series – LMP2 2e
2012 European Le Mans Series – LMP2 1er
2011 Le Mans Series – LMP2 4e
2010 Eurocup Mégane Trophy – 2e
2009 Eurocup Mégane Trophy – 5e

On pourra bien évidement noter l’absence de Nelson Panciatici qui (nous en sommes persuadés) continuera son aventure chez Alpine autrement. On peut très facilement imaginer son arrivée au sein de l’Alpine Europa Cup, ne serait-il pas le meilleur ambassadeur  du championnat 100% Alpine ?

Nous aurons probablement la réponse d’ici quelques semaines…

libero. consequat. tempus elit. leo. velit, non tristique dapibus venenatis, eget