Lorsque nous avons lancé Alpine Planet, en septembre 2014, la renaissance de la marque Alpine, annoncée par Renault deux ans plus tôt, se matérialisait par la seule Alpine A110-50.

Les mois passant, ce tant attendu retour prit une forme de plus en précise, d’abord sous les courbes du concept Alpine Vision Gran Turismo, puis du concept Celebration, et enfin du Show-Car Vision, présenté à Monaco le 16 février 2016.

Les caractéristiques techniques affichées confirment la volonté de la marque de rester fidèle à la philosophie du modèle de 1962. La nouvelle A110 sera d’abord, comme son ancêtre, légère. Avec son châssis-coque composé à 96% d’aluminium, elle dépasse de justesse la tonne pour atteindre les 1080 kg. Ce poids plume, couplé à un moteur 4 cylindres 1.8 turbo développant 250 ch et 320 Nm de couple, permet à l’A110 d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, soit mieux que, par exemple, la Porche 718 Cayman (4,9 secondes). Avec son moteur en position centrale arrière, l’Alpine offre une répartition des masses idéale avec 56% chargé sur l’arrière, de quoi assurer tout l’appui nécessaire aux démarrages canons. La concurrence germanique peut trembler !

Au chapitre des performances, l’Alpine n’est pas en reste avec un excellent 400 m DA (13,3 s) et 1000 m DA (23,6 s)

Ce moteur est couplé à une inédite boîte de vitesses DCT Getrag à double embrayage humide et à 7 rapports ayant fait l’objet d’un travail spécifique, que se soit en terme d’étagement et d’adaptation à la voiture. De quoi garantir aussi bien l’efficacité sportive que le confort d’une utilisation quotidienne.

Dans l’histoire des modèles de série Alpine, le toucher de route a toujours fait l’objet d’éloges. L’A110 se devait de faire honneur à son ancêtre. Ainsi, les ingénieurs ont pensé une inédite combinaison ; un système de suspension à doubles triangles avant et arrière permettant de concilier performance et confort de conduite. Quelle particularité, nous direz-vous ? Eh bien l’Alpine est la seule sportive de sa catégorie à être triangulée à l’avant et surtout à l’arrière. À titre d’exemple, l’Alfa Roméo 4C n’est triangulée qu’à l’avant, par manque de place. Imaginez donc la qualité du train avant de la Renault Mégane 3 RS également installé à l’arrière… Quatre véritables roues indépendantes garantissant un toucher de route unique. En résumé, l’A110 promet d’être aussi à son aise sur les trajets quotidiens que sur un circuit.

L’échappement sport actif allégé à sortie unique de l’A110 a bénéficié d’un travail intense de simulation de mécanique des fluides pour assurer performance et qualité sonore. À l’heure de la voiture ultra-personnalisable, l’Alpine A110 propose différents modes de conduite : « Normal », « Sport » et « Track ». À l’instar des Renault Sport, ces modes permettent de modifier les paramétrages du moteur, de la boîte de vitesses, de l’ESC, de la direction, ainsi que la sonorité de l’échappement. Sur le magnifique écran TFT de 10 pouces, le choix d’un de ces différents modes modifiera l’affichage en conséquence.

Durant la phase de développement de l’A110, les ingénieurs et designers d’Alpine ont sélectionné les meilleurs fournisseurs afin de garantir un haut niveau de performance et de finition. Quelques exemples :

  • Brembo a conçu des étriers de frein tout en aluminium. À l’arrière, l’actionneur du frein de parking intégré, une première mondiale, engendre un gain de poids de 2,5 kg
  • Otto Fuchs fournit les jantes en aluminium forgé de 18 pouces de l’A110, alliant légèreté et esthétique
  • Sabelt a développé un siège monocoque ne pesant que 13,1 kg, sans compromis sur le confort

À l’intérieur, le poste de conduite est définitivement orienté plaisir ! Le volant, au design chargé d’histoire, se marie à merveille avec l’affichage Full Digital des compteurs et la tablette tactile. De la même manière, l’accès au cockpit a été pensé pour garantir une utilisation quotidienne de l’A110 : l’espace disponible à bord permet ainsi d’accueillir confortablement presque tous les gabarits. Les dimensions de l’A110 méritent elles aussi notre attention. Avec 4,18 m de longueur, 1,80 m de large et 1,25 m de hauteur, la nouvelle berlinette est particulièrement râblée par rapport à la concurrence.

L’Alpine A110 Première Edition est disponible en trois teintes : Bleu Alpine, Blanc Solaire ou Noir Profond. La dotation de série est très riche et comprend les équipements suivants :

  • Les jantes en aluminium forgé avec une finition exclusive noir mat développées par Otto Fuchs.
  • Trois modes de conduite : « Normal », « Sport », « Track »
  • Un système de freinage sport avec actionneur du frein de parking intégré, étriers en aluminium et disques bi -matières avec bol en aluminium
  • Le pédalier en aluminium brossé
  • Des sièges monocoques Sabelt en cuir pleine-fleur matelassé
  • Le système audio Focal, développé spécialement pour Alpine.
  • Un échappement actif sport allégé.
  • Un badge tricolore bleu, blanc, rouge dans l’habitacle et sur la carrosserie

Chaque exemplaire dispose d’une plaque numérotée, signe de la rareté de cette version.

Fidèle à ses racines 100% françaises, la nouvelle Alpine sera fabriquée et assemblée à l’usine historique de Dieppe qui a sensiblement augmenté ses effectifs ces derniers mois. Les premières livraisons de la nouvelle Alpine A110 interviendront dès la fin 2017 dans les pays suivants :

  • Autriche
  • Belgique
  • France
  • Allemagne
  • Italie
  • Luxembourg
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • Espagne
  • Suisse

Elle sera commercialisé fin 2017 en Europe continentale puis en Grande-Bretagne et au Japon en 2018.

Le réseau de distribution dédié à Alpine avoisinera les 60 points de vente en Europe et sera opérationnel en amont des premières livraisons. Il se composera de partenaires sélectionnés au sein du réseau Renault. Des conseillers Alpine seront nommés pour chaque showroom avec un objectif : garantir que les clients soient accueillis par des interlocuteurs partageant la même passion pour Alpine. Le premier showroom Alpine ouvrira fin mars 2017 à Boulogne-Billancourt.

Passée la déception de la puissance, nous découvrons un concentré de savoir-faire de la part d’Alpine qui nous donne toute confiance face à la concurrence. Oui, Alpine a toutes les chances de rencontrer le succès et oui, elle peut perturber les acteurs sportifs historiques. Depuis combien de temps une sportive française ne s’était pas frottée de si près aux Allemandes ?

Nous vous remercions de nous avoir suivis aussi nombreux aujourd’hui. Merci de votre fidélité et vive Alpine !

Moteur
Moteur : 4 cylindres en ligne
Cylindrée : 1800 cm³ à 16 soupapes
Position : Transversal Central
Type : Injection directe Turbo
Puissance Maxi : 252 ch (185 kW) à 6000 tr/min (Régime Maxi 6500 tr/min)
Pression moyenne effective : 21.5 bars
Emissions de CO² : 139 g/kmC
Puissance fiscale : 15 cv
Transmission
Type : Propulsion
Couple Maxi : 320 Nm (32.6 mkg)
Ratios : 140 ch/L (103 kW/L) - 178 Nm/L
Boite de vistesse : Automatique à double embrayage
Nombre de rapports : 7 rapports avec mode séquentiel
Réserve de couple : 8 %
Trains
Pneus : 205/40/18 AV - 235/40/18 AR
Freins AV : Disques ventilés (320mm) étriers fixes 4 pistons
Freins AR : Disques pleins (320mm) étriers flottants mono piston
Dimenssion
Dimenssion : 4178 x 1798 x 1252 mm - Garde au sol manquante
Empattement : 2419 mm - Voies = AV 1556 mm / AR 1553 mm Porte-à-faux manquants
Poids annoncé : 1103 kg (DIN) 1178 kg (UE) Poids UE en marche = 1178 kg
Aerodynamique
SCx : 0.62 / Cx = 0.32
Divers
Consommation mixte normalisée : 6.2 L/100
Capacité du réservoir : 45 litres
Prix de base neuf indicatif : ~58 500 €
Année de lancement : 2017

 

6cdbd4c5c5b2fdcdfeddb62a9ff5a33c222222222222222222222222