https://alpineplanet.com/?p=1062229

A l’annonce du tracé officiel du Tour Auto 2018, c’est l’occasion de revenir sur la dernière édition. Un Tour Auto qui met le cap à l’Ouest, ça ne s’est pas produit si souvent….depuis les grands tours d’antan.

Je me souviens de mon premier TA, en 1979, sur une Es près de la ville de Nantes, c’était du temps des Darniche, Andruet, Mouton… qui évoluaient sur les autos de l’époque Lancia Stratos, Fiat 131 Abarth…

Tout ce temps pour renouer avec ce mythique TA…il ne fallait pas le rater,

Voici donc mon vécu de mes trois journées passées, au milieu de ces merveilles historiques et en Grand Ouest

1ère étape- Paris- St Malo, via Es Courcemont (72) et Circuit Bugatti.

Pas si facile de suivre cette longue caravane, si bien que l’Es de Courcemont (72) m’échappera…..tout se déroule vraiment très vite en dehors des circuits. J’ai donc préféré me consacrer aux épreuves du Bugatti, auxquelles je tenais fortement.

Ici, c’est du grand spectacle, les pelotons de voitures et les nombreuses séries de courses se succèdent…tout le monde y trouve son compte….que du bonheur.

2 ème étape- St Malo – Nantes Goulaine, avec 3 ES – St Gouéno – Plouay et Rochefort en terre.

Présent aux aurores, sur la première épreuve du jour, St Gouéno, dans les Côtes d’Armor. J’avais entendu dire que Guillaume Cousin, le grand maitre de la mythique course de côte, avait préparé une petite merveille de spéciale.11kms d’asphalte, vallonné à souhait…un p’tit bonheur.

Pour cette grosse étape, deux confrères furent utiles pour couvrir la journée…Merci encore à Stéphane et à Gilou. Trois ES effectuées l’une après l’autre. Le TA traverse trois départements aujourd’hui et avec un reporter sur chaque chrono, tout sera couvert…

Tous les concurrents sont numérisés…super, car ce soir, il faut être au parc fermé du sud Loire de Nantes.

3 ème étape- Nantes/Goulaine- Limoges via 2 ES et le circuit Le Vigeant

Au rendez-vous du départ de cette troisième étape, sous les meilleurs auspices et notamment autour du château de Goulaine, le TA avait fière allure, dans ce cadre ensoleillé….

L’étape est encore longue….alors bon vent à cette épreuve, et revenez nous vite, en Bretagne.

 Toujours en forme nos Alpine

Les époques évoluent, certes, mais au Tour Auto nous voyageons l’œil dans le rétro. Les anciennes prestigieuses sont reines et, évidemment la marque Alpine aura toujours sa place.

Sept équipages au départ, dont voici leurs identités

Catégorie Régularité

  • N° 61 – A 110 1800 Gr 4               – Meylan/Stervinon
  • N° 62 – A 110 1600 S de1970         – Péculier/Péculier
  • N° 74 – A 110 1600 SC de 1975      – Marquis/Carnet

Catégorie compétition  G/H/I

  • N° 233 – A 110 (1970)                    – Doux/Guy
  • N° 284 – A 310 1800 GR 4 de 1976  – Chambord/Fourestie
  • N° 293 – A 110 1600 S  (1972)         – Duval/Mayer
  • N° 294 – A 110 (1973)                     – Calmels/Sinault

Texte et photos: Marc TESSIER

2509fe092e9c1016a4ce3b1e3540d33cKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK