• Le Championnat du Monde FIA WEC retrouve le Vieux Continent à l’occasion de l’avant-dernier rendez-vous du calendrier.
  • Sur le Circuit de Spa-Francorchamps, l’Alpine A470 n°36 visera un septième podium consécutif avec Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet.
  • Installé en tête du classement Pilotes, le trio veut désormais hisser Signatech Alpine Matmut à la première place chez les Équipes.

Il y a un peu moins d’un an, l’équipe Signatech Alpine Matmut ouvrait sa saison par une pole position et un podium sur le Circuit de Spa-Francorchamps.

Douze mois plus tard, la Super-Saison 2018-2019 du Championnat du Monde FIA d’Endurance fait à nouveau étape en Belgique pour la septième et avant-dernière manche d’une campagne qui trouvera sa conclusion aux 24 Heures du Mans en juin.

Passés en tête du championnat pilotes grâce à leur septième podium consécutif à Sebring, les Bleus s’apprêtent désormais à user de toute leur expérience pour reprendre l’ascendant chez les équipes sur l’un des tracés les plus techniques au monde, tout en lançant leurs préparatifs pour la grande finale dans la Sarthe.

Généralement considérées comme une répétition générale pour les 24 Heures du Mans, les Total 6 Heures de Spa-Francorchamps forment cette fois l’occasion parfaite pour évaluer l’étendue des progrès de l’Alpine A470 n°36.

Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet auront ainsi l’opportunité d’approfondir leur connaissance des pneus Michelin sur un asphalte plus représentatif que celui, bétonné et bosselé, de Sebring.

Alors que la course au titre s’annonce disputée jusqu’aux ultimes minutes de la saison, l’équipe Signatech Alpine Matmut ne négligera aucun détail dans une épreuve où la régularité, la fiabilité, la maitrise de la consommation et la gestion des pneumatiques seront encore plus cruciales que d’ordinaire pour gagner de précieux points face à la concurrence… Ou s’imposer, comme cela avait été le cas en 2016 !

L’Alpine A470 prendra la piste dès jeudi lors des deux séances d’essais libres. Après une troisième et dernière session d’entrainement vendredi matin, les qualifications commenceront à 15h35. Le départ des Total 6 Heures de Spa-Francorchamps sera donné le lendemain à 13h30.

Ils ont dit
Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut

« Ce deuxième rendez-vous à Spa-Francorchamps est l’une des spécificités de cette Super-Saison. Contrairement à l’an passé où tout le monde était impatient de voir une première hiérarchie se dessiner, nous connaissons maintenant les principales forces en présence ainsi que nos adversaires pour le titre. Depuis Sebring, nous avons bien travaillé en mettant l’accent sur notre découverte des pneumatiques Michelin avec Pierre Thiriet, Nicolas Lapierre et André Negrão. Nous disposons désormais d’une bonne connaissance de la voiture et de références solides avant d’affronter Spa. Comme toujours, la météo sera l’une des principales inconnues du week-end et les dernières prévisions font état d’une course très froide et humide samedi. Pour autant, nous ne négligerons aucun scénario tant cette variable peut faire basculer la course, et encore plus sur un circuit aussi long. Quoiqu’il arrive, nous sommes bien décidés à poursuivre notre série de podiums. L’objectif sera donc d’engranger de gros points dans l’optique de la reconquête avant le sprint final au Mans ! »

Programme
JEUDI 2 MAI
12h00 : essais libres 1 (90’)
16h25 : essais libres 2 (90’)

VENDREDI 3 MAI
11h00 : essais libres 3 (60’)
15h35 : qualifications LMP1 / LMP2 (20’)

SAMEDI 4 MAI
13h30 : Total 6 Heures de Spa-Francorchamps