• L’équipe Signatech Alpine Matmut a participé ces deux derniers jours au Prologue du Championnat du Monde FIA WEC, organisé sur le Circuit Paul Ricard.
  • Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet se sont relayés au volant de l’Alpine A470 n°36 pour signer le deuxième temps de la catégorie LMP2.

La fiabilité de l’Alpine A470 n’étant plus à démontrer, Signatech Alpine Matmut ne se lançait pas dans une simulation de course de 24 heures ou plus. Le programme technique consistait d’abord à rechercher la performance pure. À cet effet, chaque pilote disposait d’un train de pneus neufs à utiliser sur des séries de quelques tours.

Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet se montrant satisfaits de la balance de la voiture, le vendredi après-midi était consacré au travail sur les réglages en conditions de course. À l’issue d’un double relais de Negrão, l’équipe cochait une nouvelle case de sa checklist.

Pendant que quelques concurrents continuaient à animer le circuit tout au long de la nuit, l’Alpine A470 restait sagement dans son garage en attendant le lendemain.

Le Mistral s’étant levé, les Bleus travaillaient sur une configuration aérodynamique différente pour la seconde journée. Nouveau venu au sein de l’équipage n°36, Pierre Thiriet était le plus assidu au volant.

À l’issue des trente heures, l’Alpine A470 n°36 bouclait 148 tours – soit 857 kilomètres – avec un meilleur temps établi par Nicolas Lapierre en 1’41’’088. Il s’agissait de la deuxième meilleure performance des LMP2.

L’Alpine A470 sera de retour sur le Circuit Paul Ricard du 13 au 15 avril : André Negrão et Pierre Thiriet participeront à titre ponctuel aux 4 Heures du Castellet, manche d’ouverture de l’European Le Mans Series.

Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut

« Nous avons redécouvert le Circuit Paul Ricard, avec son nouveau revêtement encore plus agressif pour les pneumatiques. Lors de la première partie de notre programme, nous avons vite trouvé le niveau de performance escompté et nous avons pu basculer sur l’endurance, avec l’objectif d’exploiter sur la durée les nouvelles gommes Dunlop. Par rapport à l’an passé, je dirais que nous sommes plus vite arrivés dans la bonne fenêtre d’exploitation. Les trois pilotes ont bien travaillé : André a fait un très bon double relais le vendredi après-midi, Pierre s’est bien intégré en signant des temps proches de ses équipiers et Nico a assuré son rôle de leader, en passant beaucoup de temps avec les ingénieurs pour analyser les données. Nous sommes dans une bonne dynamique avant le début de la saison. »

Nicolas Lapierre :

« Notre programme était assez chargé, avec la poursuite de deux axes de travail principaux : l’évaluation des pneumatiques 2018 et l’intégration de Pierre à notre équipage. Même si ce circuit est très spécifique, nous avons essayé pas mal de choses, effectué des simulations de doubles relais et commencé à définir la configuration aérodynamique pour Spa. Les nouveaux pneus Dunlop sont plus performants, mais plus fragiles également. Nous avons travaillé pour adapter nos réglages en conséquence. La saison va démarrer très fort, avec les 24 Heures du Mans qui arriveront juste après Spa. »

André Negrão :

« En premier lieu, je dirais que nous étions tous heureux de nous retrouver et de préparer la saison ensemble. Lors de ces deux journées, nous avons beaucoup appris sur la voiture dans sa configuration 2018, conditionnée par l’arrivée des nouvelles gommes. Nous avons vite basculé sur le travail d’endurance, en enchaînant de longs runs. Cela nous a donné de bonnes sensations en vue des 4 Heures du Castellet, que nous attendons également avec impatience. La voiture, les pilotes, l’équipe technique : je crois que nous sommes tous plus forts que l’an passé. »

Pierre Thiriet :

« Je suis très heureux de faire partie de cette équipe, formée de passionnés avec qui il est très agréable d’échanger et de travailler. Je suis également satisfait du travail effectué ce week-end, avec de longues séries de tours qui m’ont permis de me mettre en confiance. Ce bagage sera important la semaine prochaine, lorsque nous disputerons la course d’ELMS avec André. C’est d’ailleurs une très belle opportunité pour accumuler encore plus d’expérience et de kilomètres en conditions de course. Je me sens très bien avant le début de la saison. »

ut Curabitur nunc Donec luctus dolor ipsum ultricies quis lectus fringilla libero