Le Grand-prix de Spa ce weekend a marqué un pas certain pour Alpine dans le cadre du Championnat du Monde d’Endurance. Pour sa première victoire en Belgique, Signatech-Alpine et l’A460 se sont révélés en toute fin de course. Plus précisément 5 min avant le balayage du drapeau à damier.

Avec une course en première partie plutôt calme, les prétendants à la victoire furent nombreux. Mais l’équipe de Gustavo Menezes, Nicolas Lapierre et Stéphane Richelmi se sont démarqués par leur régularité, leur efficacité et une stratégie efficace.

Pourtant n’était n’était pas rose pendant la course ou Stéphane Richelmi a embrassé par l’arrière l’Audi en LMP1.

“J’ai senti quelque chose me toucher et c’est là que j’ai vu que c’était une Audi. Le pilote est venu s’excuser par la suite mais cela n’a pas changé le résultat. Nico a ensuite fait un gros travail jusqu’à l’arrivée.”

Mais vous nous direz comment les 5 min furent décisives ? C’est tout l’art de Nicolas Lapierre qui est parti l’assaut de la Ligier boostée à la Tequila « Patron ». Lapierre et Derani se sont expliqués dans le plus grand fair-play et en voulant dépasser une Ford, le pilote Signatech-Alpine a eu la présence d’esprit de passer à gauche, là ou le Brésilien n’a pu opter que pour le dépassement à droite.

“Nous avons connu des hauts et des bas” souriait Nico Lapierre. “Le début de course a été compliqué. J’ai alors dit à l’équipe qu’un safety-car pouvait nous sauver et c’est arrivé. J’avais assez de rythme pour dépasser Pipo pour qui j’ai le plus grand respect. La catégorie LM P2 est très serrée. Je savais que le trafic pouvait m’aider car dépasser dans des conditions normales n’est pas évident.”

Gustavo Menezes, jeune pilote de la #36 n’aura eu qu’à attendre sa 2ème course en LM P2 pour monter sur la plus haute marche du podium.

“La course a été stressante” a indiqué l’Américain. “Toute l’équipe a fourni un travail fantastique. “

La Ligier JS P2/Tequila Patron ESM de Pipo Derani, Ryan Dalziel et Chris Cumming a finalement concédé 3.5s sous le damier. Les quatre LM P2 de tête ont bataillé jusqu’à l’arrivée avec un écart de 5s après 6 heures de course.

Malheureusement, la seconde équipe Baxi DC Racing #35 n’aura pas ralié l’arrivée,  elle abandonnera au bout de quelques tours. Nous espérons que l’équipe composée de David Cheng, Nelson Panciatici et Ho-Pin Tung pourra montrer tout son potentiel lors de la prochaine épreuve, les 24 Heures du Mans le 18 juin prochain !

Source: Endurance Info

AUTO - WEC 6 HOURS OF SPA 2016

AUTO - WEC 6 HOURS OF SPA 2016

AUTO - WEC 6 HOURS OF SPA 2016

AUTO - WEC 6 HOURS OF SPA 2016

et, id Lorem libero elementum Praesent libero eget sit massa neque. ipsum