Alpine A106

annees de PRODUCTION 
1955 - 1960
nombre d'exemplaires 
251 (Coach / Cabriolet / Coupé Sport)
Fils du concessionnaire Renault de Dieppe, Jean Rédelé est au début des années 50 bien placé pour s’adonner à son passe-temps favori : la compétition automobile.

Pour cela, il utilise la 4 CV. Au volant de versions normale et 1063, il collectionne les résultats dont une victoire de classe aux Mille Miles 1952. Associé à Pons, ils obtiendront une 2e place au général du Tour de France 1954 ! Mais Jean Rédelé rêve de doter la France d’une petite sportive utilisant des éléments de série.

La 4 CV est une bonne voiture, mais trop lourde et peu aérodynamique. Après quelques tâtonnements, il rencontre les frères Chappe, carrossiers à Saint-Maur, déjà familiers de la technique du plastique.

Ainsi naît en 1955 l’Alpine A106, dotée d’une jolie carrosserie polyester sur une plateforme 4 CV. Il est à noter qu'elle tient son nom d’un succès de Jean Rédelé à la Coupe des Alpes, associé au n°106 du projet 4CV. Aussi brillante que maniable, l’A106 constitue une excellente base de développement : au fil des ans, elle recevra une boîte cinq rapports et divers moteurs dérivés de la Dauphine.

Sportive bien née, ses succès en rallyes laissent présager un brillant avenir : il se nommera berlinette Alpine…
         Fiche technique 
Alpine A106 R1062 / R1063 Mille Miles type Coach
Moteur4 cylindres en ligne
Position du moteurPorte-à-faux AR
Cylindrée747 cm3
Puissance21 et 38 ch
Boîte de vitessesà 3 et 5 rapports
Poids550 et 530 Kg
Vitesse Maximale125 et 145 km/h
Longueur (mm)3700
Largeur (mm)1450
Hauteur (mm)1270
partager
1fc55b932eb95dd0964944233899c70a[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[