Alpine A500

annees de PRODUCTION 
1976
nombre d'exemplaires 
1 exemplaire unique (prototype)
En 1975, Renault à pour objectif de faire son entrée en Formule 1 pour la saison suivante avec son célèbre moteur V6 turbocompressé.

C'est le département sport de Renault, à savoir Alpine (André de Cortanze, André Renut et Marcel Hubert), qui se charge de démarrer le projet avec l’A500. C'est aussi l'époque où le constructeur français envisage de remanier Alpine pour devenir Renault Sport.

Face à cette rumeur et de peur de voir le projet abandonné, les employés d'Alpine décident de révéler le projet par l'intermédiaire de la presse écrite. Puis les rumeurs deviennent réalité, Renault fusionne Alpine et Gordini, et délocalise le tout à Viry-Châtillon: c'est la naissance de Renault-Sport.

Après divers problèmes en essai, dû tout d'abord à un temps de réponse du turbo trop lent, puis à de nombreuses casses moteurs à cause de la chaleur engendrée par les modifications apportées, l'Alpine A500 est enfin prête et le projet Renault RS01 peut démarrer.

À Dieppe, Alpine se charge de démarrer le projet avec l’A500 équipée du moteur V6 turbo développé en parallèle sur les voitures d'endurance.

Au cours de sa carrière et après de nombreuses améliorations, le V6 Renault-Gordini turbo remportera 15 victoires en Grand Prix de 1979 à 1983.
         Fiche technique 
Moteur6 cylindres en V
Position du moteurCentrale arrière
Cylindrée1 492 cm3
Puissance500 ch
Boîte de vitessesà 5 rapports
Poids620 Kg
Vitesse Maximale270 km/h environ
Empattement (mm)2 730
Largeur (mm)-
Hauteur (mm)-
partager
ffbd6a99876ebc9d137c56452026be60DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD