Alpine A350

annees de PRODUCTION 
1968
nombre d'exemplaires
1 prototype (détruit)
Avec l'A350, Alpine se lança en 1968 dans un projet de Formule 1. Mauro Bianchi, pilote d'essai de l'époque, déclara que la tenue de route de la voiture était tout simplement "extraordinaire". Richard Bouleau , avait imaginé une suspension révolutionnaire. Les tests étaient effectués à Zandvoort et sur le circuit Michelin à Clermont Ferrand. 

Cette suspension assurait une presque totale maitrise du roulis, on appelait ça la suspension plate car elle maitrisait en le neutralisant le roulis de la voiture.

Le principe était que les roues étaient interconnectées de manière mécanique ce qui faisait que les pneus travaillaient dans les meilleures conditions puisqu’ils étaient toujours parfaitement positionnés par rapport à la piste.

Renault va s'opposer au développement de cette voiture jugeant que le V8 Gordini ne ferait pas le poids face au Cosworth et que la Formule 1 ne reflète pas l'image de Renault.

Le projet est donc abandonné, et l'A350 détruite.
         Fiche technique
Moteur8 cylindres en V
Position du moteurMoteur central arrière
Cylindrée2996 cm3
Puissance310 ch
Boîte de vitessesà 5 rapports (Hewland)
Poids540 Kg
Vitesse Maximale - km/h
0 à 100 km/h
- sec
Longueur (mm)-
Largeur (mm)-
Hauteur (mm)-
Empattement (mm)-
43e331cba82614a2fb9f9d3d575e4559---------------