Alpine A310 "Poisson Dieppois"

annees de PRODUCTION 
1976
Dans l'histoire de la marque Alpine, la participation de l'Alpine A310 "Poisson Dieppois" aux 24 Heures du Mans 1977 occupe une place à part.

Cette voiture a débuté sa vie comme le 1er prototype usine A310 V6 dont le grand pilote Mauro Bianchi a largement participé à sa mise au point.  En 1974, l'A310 apparaît sous motorisée. Il est donc décidé par Alpine d'y installer un moteur prototype, mis au point par une équipe de l'usine Renault Gordini de Viry Châtillon. Jean Pierre Boudy en partant du bloc moteur du V6 PRV, allait mettre au point un moteur 2,8 litres à injection Lucas, qui développait 300cv. 

L'aérodynamique est mise au point par Marcel Hubert, qui utilisera des ailes "bulles" de berlinette et un gros aileron. Mauro Bianchi effectuera pendant l'hiver 74/75 de nombreux essais sur la piste de Dijon.

Malgré ces résultats prometteurs, Renault décide d'arrêter le projet.

Le prototype A310 est stocké dans un coin du service compétition. En 1975, Bernard Decure, pilote reconnu parvient grâce à l'aide de Mauro Bianchi à en faire l'acquisition le 14 avril 1976, mais sans son moteur Boudy ZGS1 qui était retourné à Viry Châtillon…

Hervé Poulain donnera l'idée à Bernard Decure de s'engager au Mans avec ce prototype. A Dieppe, à la Chambre de Commerce gestionnaire du port de pêche : elle promouvait alors le poisson pêché dans ce port réputé avec le slogan " Poisson Dieppois, Poisson de Choix " : celui-ci donnera définitivement son appellation à l'Alpine A310 prévue pour le Mans 1977.

Aidé par des passionnés travaillant chez Alpine, l'auto fut mise à nue, les trains roulants enlevés ainsi que la résistante boite ZF demeurée à sa place. Le règlement fixait le poids à 925kg, il allait donc être nécessaire de la rendre conforme aux règlements.

Le styliste maison d'Alpine, Yves Legal, réalisera une maquette avec la fameuse décoration Poisson Dieppois ensuite mise en œuvre par André Pierre Le Guen, qui fabriqua les publicités adhésives. Le kit carrosserie du prototype fut remplacé par le kit ailes larges "groupe 5".

Un gros aileron et un bouclier complètent l'aérodynamique de la voiture. Cette carrosserie permettra de monter des jantes très larges à écrou central, mises au point spécialement par Camille GOTTI pour Bernard Decure.

Le freinage fut profondément modifié avec des disques ventilés de Citroën CX et des pinces de freins ATE à 2 et 4 pistons. De nombreux renforts sont adaptés sur le châssis et la caisse pour lui permettre d'effectuer les dures 24 heures de l'épreuve. Les suspensions sont durcies et montées sur rotules Unibal. Le gros réservoir d'essence souple de 90 litres est fabriqué par la société Superflexit .

Concernant le moteur, si Bernard Decure a dû finalement préparer en urgence un moteur "maison" avec l'aide de la Française de Mécanique de Douvrin dans le Nord, qui fabriquait les moteurs V6 PRV qui équipait les A310 de série. Pistons Mahle, carter sec, triples corps Weber 46, arbres à cames Renault Sport rallye devaient permettre de tirer 225cv au banc Alpine du V6 PRV.

1977 :Deux pilotes sont engagés aux côtés de Bernard Decure : Jacky Cauchy, un pilote de course de côte, bien connu pour courir sous le surnom "cochise" sur une berlinette ex-usine et le célèbre champion du monde Jean Luc Théier.

L'Ecurie Brayonne commence donc les essais du mans, avec une A310 qui se révèle immédiatement très confortable, efficace et collée à la route, mais dont les 220 cv sont un peu faibles par rapport la concurrence. De ce fait, la vitesse de pointe dans la ligne droite des Hunaudières ne pouvait dépasser les 256 km/h.

Entre pluie et beau temps, l'A310 Poisson Dieppois parviendra tout de même à arracher la 51ème position sur la grille de départ. A 16H les voitures s'élancent… et après 11 heures de course, le Poisson Dieppois pointe à la 29ème place ! Malheureusement dans la nuit, des problèmes de chauffe moteur de plus en plus fréquents conduisirent l'équipage, la mort dans l'âme à l'abandon à 6h47. La cause de la panne sera détectée au démontage : un tube d'eau positionné dans la poutre avait une fuite après de nombreux démontages… 

1978, Bernard Decure décide alors d'inscrire l'Alpine au Mans 1978. Le sponsor change, il s'agit de Behar Électricité Moteur et la déco devient bleu et blanche. Le moteur est nettement amélioré, permettant d'atteindre 290cv. L'équipage prévue est composé de B. Decure, Guillaume de Saint Pierre, un autre pilote normand sur Alpine très connu, auteur des téléfilms "pilote de course" et Denis Morin pilote "Elf". Après plusieurs gros problèmes aux essais, l'Alpine se retrouve suppléante de la Lancia Stratos Turbo châssis long numéro 89 engagée par l'écurie Aseptogyl avec Christine Dacremont et Mariane Hoepfner. L'A310 portant le numéro 73 ne prendra pas le départ de ces 24H du Mans.
         Fiche technique
Moteur6 cylindres en V
Position du moteurPorte à faux AR
Cylindrée2975 cm3
Puissance220 ch
Boîte de vitessesà 5 rapports
Poids925 Kg
Vitesse Maximale 256 km/h
0 à 100 km/h
- sec
Longueur (mm)4310
Largeur (mm)1820
Hauteur (mm)1120
Empattement (mm)2270
c63b492531b341d0d01e0835d1d30b94BBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBBB