Le samedi 5 mars 2016 marque la disparition de Marcel Hubert à l’âge de 92 ans à Dieppe.

photo10

Diplômé du Conservatoire des Arts et Métiers de Paris, il rejoint en 1946, le Bureau d’Études Scientifique et Technique et se spécialise dans l’aérodynamique. Marcel Hubert débute sa carrière chez Alpine dans les années 60. Travaillant chez Mignotet et Louis Pons (préparateurs de renom) en tant qu’ingénieur.

photo17

Très rapidement il sera repéré et embauché par Jean Rédélé. Dès 1963, le fondateur de la marque lui confie la conception des Alpine engagées en endurance. La M63 (châssis N° 1701)  est née… Elle marquera les esprits avec ses lignes pures inspirées de la goutte d’eau. Jean Rédélé convaincu de son talent, Marcel Hubert travaillera sur l’ensemble de la gamme Alpine.

16-9

En 1978, Marcel Hubert connaîtra l’aboutissement de sa carrière au sein d’Alpine avec la victoire de l’A442 lors des 24 Heures du Mans 1978 avec à son volant Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi

Il sera inhumé à Beaumont en Argonne dans les Ardennes et pour permettre à ses anciens collègues dieppois de lui rendre un ultime hommage, la cérémonie civile a eu lieu à Dieppe le jeudi 10 mars à 14h30.

Une bien triste nouvelle pour la famille Alpine. Nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Sources: www.paris-normandie.fr / www.alpine-passion.com