Le moment de dégainer le chronomètre est enfin venu ! Ce samedi, les concurrents de l’Alpine Elf Europa Cup s’affronteront sur le Circuit Paul Ricard (1er– 2 juin) pour les deux premières courses marquant le retour d’une formule de promotion Alpine sur les circuits. Qu’ils soient de jeunes espoirs ou des références au palmarès bien fourni, les pilotes des dix-sept Alpine A110 Cup promettent un grand spectacle au public varois.

RÉPÉTITION GÉNÉRALE À NOGARO

Avant de se retrouver sur le Circuit Paul Ricard, les concurrents de l’Alpine Elf Europa Cup ont déjà fait connaissance lors d’une séance d’essais collectifs, organisée la semaine dernière à Nogaro. Au cours des deux journées, les pilotes ont accumulé plus de 6000 km d’essais au volant d’Alpine A110 Cup non seulement fiables, mais aussi déjà très performantes.

Le meilleur chrono absolu était signé lors de la seconde journée par Jean-Baptiste Mela (Autosport GP). Le transfuge du Championnat de France de F4 (5e en 2017) signait son meilleur tour en 1’35’’094 et se positionnait d’emblée parmi les prétendants à la victoire.

La veille, l’expérimenté Sylvain Noël (Racing Technology) s’était montré le plus rapide en 1’35’’255. Après plus d’une trentaine d’années passées sur les circuits, le Nantais n’a rien perdu de sa pointe de vitesse !

Parmi les autres pilotes déjà dans le peloton de tête dans le Gers, on retrouvait sans surprise Vincent Beltoise (CMR), Pierre Sancinéna (CMR), Laurent Hurgon (Autosport GP) et Grégory Romano (CMR). Pour son retour à la compétition après plusieurs années d’absence, ce dernier était le plus assidu derrière le volant, avec 640 km parcourus en deux jours.

UNE HIÉRARCHIE PAS ENCORE DESSINÉE

Même si ces premières journées ont permis de voir quelques noms émerger, la hiérarchie ne se dessinera véritablement qu’après la première séance de qualifications.

Il faudra notamment surveiller Nicolas Milan (Milan Compétition), titré à six reprises en formules de promotion au cours de sa carrière. Toutefois, il s’agissait à chaque fois de voitures à traction avant et c’est donc un véritable défi qui attend le pilote-préparateur au volant d’une propulsion. Venu de la Clio Cup, Julien Neveu – qui partage son Alpine avec Marc Sevestre chez Autosport GP – se lance dans le même type de challenge.

A suivre également : la progression de Nyls Stievenart (CMR), en lice pour la catégorie Junior face à Mela. A 17 ans, le benjamin du plateau pourra mettre en application l’expérience acquise depuis deux ans en LMP3, GT3 et GT4.

Bien moins expérimentés que leurs adversaires, Mathieu Blaise (Racing Technology) et Stéphane Proux (Automeca) devront prendre confiance pour progresser au sein du peloton. Proux pourra compter sur la science de la course du rallyman Emmanuel Guigou, avec qui il partagera sa voiture.

Réunissant neuf pilotes, la catégorie Gentleman constituera une course dans la course. Outre Grégory Romano, Laurent Hurgon et Marc Sevestre, on retrouvera des pilotes bien connus dans les paddocks comme Philippe Bourgois (Milan Compétition), Alessandro Sebasti Scalera (Team Duty Car) et Thomas Padovani (Milan Compétition). Pierre Macchi (Autosport GP) et Franc Rouxel (Automeca) feront leurs armes avec la volonté de s’immiscer dans la bagarre.

Engagée hors-championnat, l’Alpine n°110 sera confiée à Eric Hélary (M6 Turbo) – vainqueur des 24 Heures du Mans en 1993 – et Thierry Soave (magazine Car Life).

UN MONUMENT POUR DÉBUTER LA SAISON

Disputée sur six circuits mythiques, l’Alpine Elf Europa Cup emmène d’abord ses pilotes sur le circuit du Grand Prix de France de Formule 1. A l’aspiration dans la ligne droite du Mistral, à la limite de l’adhérence dans la courbe de Signes ou à la recherche de la meilleure trajectoire dans le Double droite du Beausset, les pilotes profiteront des qualités de l’Alpine A110 Cup dans un cadre majestueux, avec le massif de la Sainte-Baume en toile de fond.

Le programme sera constitué de deux séances d’essais libres, deux qualifications et deux courses de trente minutes. Samedi, la course 2 se déroulera en lever de rideau des 1000 km du Paul Ricard, opposant cinquante GT3 jusqu’au milieu de la nuit.

ILS ONT DIT

Régis Fricotté, Directeur commercial d’Alpine

« Nous sommes heureux d’assister au lancement de l’Alpine Elf Europa Cup, quelques mois après le début des livraisons des Alpine A110 Première Édition. Il s’agissait d’un véritable défi et nous sommes fiers d’y être parvenus avec notre partenaire Signatech. Dans le pur esprit d’Alpine, l’A110 Cup reprend les gènes du modèle de série pour se montrer accessible, ludique et performante. Nous espérons que les pilotes de l’Alpine Elf Europa Cup offriront un beau spectacle au public des circuits européens tout au long de cette saison. »

Philippe Sinault, Directeur du Groupe Signature 

« Nous allons enfin assister au moment tant attendu : voir un peloton d’Alpine A110 Cup s’élancer pour une course pare-chocs contre pare-chocs ! Je tiens à remercier l’ensemble des équipes et pilotes qui nous ont accordé leur confiance dans cette aventure. Les retours après les premiers essais étaient très positifs et nous sommes persuadés que l’Alpine Elf Europa Cup réunit tous les atouts pour devenir un grand succès. »

La liste complète des engagés à télécharger : Liste des engagés Alpine Europa Cup

HORAIRES

Vendredi 1er juin
10h10 : essais libres 1 (30’)
14h20 : essais libres 2 (30’)
17h50 : qualifications 1 (30’)

Samedi 2 juin
09h00 : qualifications 2 (30’)
11h55 : course 1 (30’)
16h20 : course 2 (30’)