Lancée en 1969, l’éphémère Berlinette A 110 1600 (1565 cm3 et 95 ch) s’effacera très vite au profit de l’Alpine 1600 S, qui , équipée du moteur de la Renault 16 TS, (138 ch), offrait en rapport de son poids des performances époustouflantes.
C’est la « 1600 S » qui s’avère être le modèle emblématique de la lignée, et celle qui s’inspire plein plus de la version qui sera championne du monde des rallyes.

Sa légèreté et son architecture avec moteur en porte-à-faux arrière sont à la base de sa maniabilité et sa tenue de route, au point que la Berlinette est devenue une voiture de légende, et qui plus est exaltante dès que la route commence à être sinueuse.

L »Alpine 1600S (mais aussi les 1300 dans une certaine mesure) a construit sa renommée internationale grâce à la compétition. Elle figure dans tous les rallyes nationaux et remporte beaucoup de victoires, offrant souvent le titre de Champion à ses pilotes.

C’est à la fin des années 1960 que commence sa carrière internationale. Elle se poursuivra jusqu’au milieu des commence et années 1970 dans le nouveau championnat international des constructeurs en rallye.

En 1971, elle gagne la majorité des épreuves en Europe, et elle devient la voiture de rallye la plus performante de l’année, et ce malgré une féroce concurrence composée de Porsche 911, Ford Escort Twin cam et autres Lancia.

Parmi ses victoires les plus emblématiques, l’A110 gagne le rallye de Monte Carlo avec le pilote suédois Ove Andersson.

L’Alpine 1600S qui vous est présentée ici porte le numéro de châssis #17172. Elle fait partie des voitures de l’usine immatriculées le 4 janvier 1971 afin de participer au championnat d’Europe des rallyes. 8386 GU 76 a été allouée à Jean-Pierre Nicolas pour la saison 1971.

Participations connues :

Rallye de Monte-Carlo 1971 (Nicolas/Roure) 29ème (5ème au Turini)
Rallye Lyon-Solitude-Charbonnières (Nicolas/Vial) Victoire
Rallye de l’Acropole 1971 (Nicolas/Vial) 2ème

8386 GU 76 a de plus été prêtée à Bernard Darniche pour participer au critérium de Touraine 1971. 8386 GU 76, est non seulement une Berlinette usine, mais elle est également dotée d’un palmarès prestigieux. Jean Pierre Nicolas a par ailleurs été sacré champion d’Europe des rallyes en 1971.

Notons enfin que 8386 GU 76 a été la 1ère Berlinette usine à recevoir un moteur de 1860cc de 170 ch. Un moteur installé pour le rallye Lyon-Charbonnières… qu’elle a d’ailleurs gagné. cette particularité permettra à son nouveau propriétaire de choisir la catégorie dans laquelle il souhaite concourir : soit en 1600cc soit en 1860cc.

Depuis 10 ans, 8386 GU 76 appartient au même propriétaire. Celui-ci a consacré beaucoup d’énergie à l’entretien de la voiture réalisant de nombreux travaux, tous dans le respect de l’origine.
Le moteur de 1860cc a été construit chez Ferry. Elle est équipée de la grosse boîte Monte-Carlo et des gros freins. Son réservoir central aviation a été remplacé, et de nombreux travaux ont été effectués sur les trains roulants, dans le but de la finaliser ou de la préserver (faisceau électrique).

L’actuel propriétaire a participé 6 fois au rallye de Monte-Carlo historique.
8386 GU 76 sera livrée avec une impressionnante documentation (papiers, publications, photos…)

 

Si vous souhaitez passer commande, c’est par ici sur Historic Cars !

Source: Historic Cars