https://alpineplanet.com/?p=863

L’Espagne au cours des années 60 et 70 est sous le régime du Général Franco. A cette époque, la législation interdit l’importation de nombreux produits afin de favoriser la production locale. Ainsi, un « Impôt de Luxe » est mis en place, taxant à hauteur de 38% de nombreux produits dont l’automobile. C’est la raison pour laquelle l’Espagne a connu l’émergence de modèles spécifiques Alpine telle que la berlinette de type « FASA » pour la plus célèbre.

Les versions espagnoles se voyaient pénalisées par rapport aux modèles français avec les moteurs de 1108 cm3 provenant de la Renault R8 TS espagnole ainsi que le moteur de 1397 cm3 de la R5 Alpine fabriquée localement sous licence pour FASA le tout couplé a une seule et unique boite 4 vitesses.

Estanislao REVERTER, grand sportif reconnu, nommé « The Doctor » par son entourage s’est fortement engagé dans le milieu du sport automobile Espagnol. Organisateur et créateur de la Scuderia Orense Rallye; il jouera un rôle important en tant que promoteur de jeunes talents. Il repérera ainsi Manuel Sanjurjo, Beny Fernandez, Pie Alonso, Pablo de Sousa,  Peitos, etc…

Au cours du 4ème Rallye International d’Orense en 1970, José Pavón aux commandes d’une Porsche 911 R est victime d’un accident, détruisant totalement le véhicule.

Un an plus tard, Estanislao REVERTER eu l’idée de créer une « Alpine-Porsche », surnommé « Realpor », acronyme de Reverter, Alpine et Porsche. La transformation fut réalisée par Reverter dans son atelier à Orense en Espagne. Une voiture de course que l’on peut qualifier d’hybride car elle est l’association de deux véhicules: une carrosserie d’Alpine A110 1300 avec un moteur de Porsche 911 R. Le véhicule a connu quatre évolutions différentes, afin de corriger l’instabilité du train avant dû au poids du bloc germanique. La greffe consistait à intégrer dans la caisse de l’Alpine A110, le tableau de bord, la direction, la boite de vitesse, les pédales, les sièges et le moteur de la Porsche 911 R. Pour accueillir le moteur et la boîte de vitesses Porsche, ils ont conservé les suspensions arrières de la 911 en y adaptant l’essieu arrière Volkswagen.

En seulement 15 jours l’Alpine sera prête. Peu de temps à après, l’Atelier d’Estanislao REVERTER a connu un accident dramatique; un mégot jeté près d’un bidon d’essence a déclenché un incendie. Courageux, « The Doctor » a combattu les flammes afin d’éviter la destruction des locaux et de l’Alpine – Porsche. Malheureusement il en paiera de sa personne par de multiples brûlures au visage.

A peine remis de son accident, Estanislao REVERTER effectue quelques tests afin d’améliorer le déséquilibre général de l’Alpine et son manque de motricité.  Il y ajoutera de petits déflecteurs latéraux aux roues avant afin de tempérer le flottement à l’accélération. L’Alpine-Porsche sera peinte aux couleurs de la Scuderia Ourense et y ajoutera une bande bleue et blanche traversant l’ensemble de la coque. Après la première session au Rallye de Rias Baixas, Estanislao REVERTER apportera immédiatement des améliorations principalement axées sur le train avant. Malgré les modifications, elle sous-virait toujours fortement à l’accélération. Par malchance, le moteur a cassé lors des essais des Asturies et a été remplacé par un flat-six de 2.700cc et poussant à près de 280cv.

Un second incident causé par José Pavon dans le Rally de Castro Beiro; l’avant adoptera un spoiler plus imposant et une esthétique différente, rappelant les Ligier avec ses phares carrés.

L’Alpinche fait ses débuts au Rallye Rias Baixas 1971 où Reverter pris la troisième place. En 1972 et 1973, le succès est au rendez-vous avec une première place.

En 1973, ils termineront deuxième du Rallye d’Espagne. En 1975, Reverter accompagné par José Luis Sala dans le Rallye Vasco Navarro, sur un versant, à l’atterrissage, a cassé sa ceinture et a frappé le volant causant des blessures au visage et plusieurs côtes cassées. Estanislao Reverter a obtenu de bons résultats avec le « Alpinche » tandis que ses amis José Pavon et Beny Fernandez n’ont joué que de malchances. Reverter réussi à remporter le Rallye de Rias Baixas, de Baviera Critérium, l’Asturias Rally et le Rallye de Pazos.

En bref, la Realpor ou Alpinche a seulement obtenu de bons résultats dans les mains de Estanislao REVERTER, ses élèves Beny Fernández et José Pavon qui la pilotaient à l’occasion, ont échoué pour l’amener à l’arrivée.

Lors du Rallye Firestone, Jean-Pierre Nicolas, pilote officiel Alpine a eu l’occasion d’essayer l’Alpine A110 équipée du Flat-Six Porsche. A la sortie de son essai Estanislao REVERTER lui a suggérer de pousser Alpine a commercialiser ce modèle qu’il estimait imbattable.

Estanislao Reverter est décédé le 3 Février 1991. En 2006, une sculpture en bronze à la mémoire de Reverter, Antonio Coleman et de l’Alpinche est exposée dans la ville d’Orense.

estanislao-reverter-statue

En 2009 Sergio et Diego Vallejo, nouveaux champions d’Espagne, ont célébré leur titre en hommage à Scuderia Orense et Estanislao Reverter.

Gallerie photos:

Gallerie vidéo:

 

ca40ddf1fe8754040322dce390b22c06dddddddd