À l’approche de nos essais de la nouvelle Alpine, la rumeur d’un modèle plus radical refait parler de lui. En mai dernier, nous annoncions déjà une hypothétique version plus puissante permettant d’aller chasser en terres germaniques.

Cette nouvelle information vient du média Auto Express UK, où ils évoquaient une nouvelle itération de la berlinette avec une puissance relevée à 300 ch. Le bloc moteur M5PT serait une évolution de l’actuel 1,8 litre avec des spécifications se rapprochant de la Renault Mégane 4 RS. L’hypothèse d’un partenariat avec le motoriste AMG s’éloigne, la marque préférant capitaliser sur les ressources en interne via Renault Sport.

Alpine souhaite également alléger sa sportive avec un poids ramené à 1 050 kg, soit un gain de près de 50 kg environ par rapport à la version Première Édition. Pour atteindre son objectif, la cure d’amaigrissement porterait principalement sur l’équipement intérieur (isolants, matériaux, etc…). La structure en aluminium serait conservée sans modifications particulières, mais elle recevrait quelques appendices aérodynamiques. Le rapport poids/puissance descendrait à 3.5 kg/ch, un ratio très intéressant qui permettrait à l’A110 s’intercaler entre une Porsche Cayman 718 S (350 ch) et la future version GT4.

Ainsi, le niveau de performance serait relevé d’un cran, c’est à dire capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de 4 sec (4,5 sec actuellement) . Le vitesse de pointe serait toujours auto-limitée à 250 km/h.

En ce qui concerne le châssis, elle bénéficierait en outre de liaisons au sol raffermies de l’ordre de 15 à 20% avec notamment une suspension abaissée. Elle perdrait en confort pour gagner (encore) en agilité. Du fait de sa grande légèreté, les étriers Brembo resteraient inchangés.

Qui dit amélioration des performances, dit aussi reparamétrage global du trio direction / boite et aides à la conduite. Pour cela, la direction serait plus directe en particulier pour le mode « Track » et la boite Getrag à 7 rapports aurait le droit à des lois de passages améliorées.

Niveau tarif, alors que nous ne connaissons pas encore celui de la version de série, il connaîtrait une augmentation de l’ordre de 15 à 20%. Nous pouvons tabler sur un prix au-delà des 60 000€. Pour ce qui est de sa présentation, Auto Express prévoit un « reveal » courant de l’été 2018. Au sein de la rédaction, le délai annoncé nous paraît bien trop court.

En toute logique, si la rumeur se confirme, il serait plutôt cohérent d’assurer sa présentation au Mondial de Paris 2018 afin de dynamiser le stand avec un nouveau véhicule.

Illustration : JJODRY / www.auto-moto.com

Cette illustration a été publiée à l’origine sur un article d’auto-moto.com

ut sem, nec vulputate, risus. ipsum