https://alpineplanet.com/?p=1007630

Alpine jette toutes ses forces dans la bataille !

  • L’avant-dernière manche du Championnat du Monde FIA WEC se déroulera ce week-end sur le circuit de Shanghai.
  • Pour Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et André Negrão, l’objectif sera d’offrir une nouvelle victoire à l’Alpine A470 n°36 pour rester dans la course au titre mondial jusqu’au bout !

Noyé dans la pluie et le brouillard il y a trois semaines au Japon, le plateau du Championnat du Monde FIA WEC a traversé la mer de Chine pour prendre possession du paddock de Shanghai. Avant la finale de Bahreïn (18 novembre), l’avant-dernière manche de la saison sera essentielle pour les prétendants aux différents titres.

Engagée en catégorie LMP2, l’équipe Signatech Alpine Matmut est dans un cycle positif. Troisième au Nürburgring, l’Alpine A470 n°36 a ensuite terminé deuxième à Mexico, première à Austin et à nouveau deuxième à Fuji. En quatre courses, les Bleus ont ainsi repris 23 points aux leaders du classement général, qui ne comptent plus que 20 unités de marge.

Mathématiquement, le titre se jouera entre trois équipages : Jackie Chan DC Racing n°38 (145 points), Vaillante Rebellion n°31 (135 points) et Signatech Alpine Matmut n°36 (120 points). Parfaitement à l’aise dans la position du chasseur, Alpine peut compter sur la motivation sans faille de ses pilotes, ingénieurs et mécaniciens pour réaliser un sans-faute.

Les troupes de Philippe Sinault retrouveront avec plaisir le circuit de Shanghai, théâtre de quelques-uns de leurs faits d’armes. En 2015, Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Tom Dillmann avaient décroché sur l’Alpine A450b la toute première victoire de Signatech Alpine en Championnat du Monde, avec un tour d’avance sur le deuxième. L’an passé, Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi s’étaient contentés d’une quatrième place pour décrocher le titre mondial avant la finale de Bahreïn.

Chacun sait, toutefois, que ces performances passées ne préjugent de rien pour cette édition. Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et André Negrão savent qu’ils devront attaquer sans relâcher pour mettre la pression sur leurs adversaires et trouver le chemin de la victoire à Shanghai !

Les concurrents du FIA WEC prendront la piste vendredi, avec deux séances d’essais libres. Les qualifications se dérouleront samedi après-midi, après une troisième séance d’entrainements. Le départ des 6 Heures de Shanghai sera donné dimanche à 11h00 heure locale (GMT+8), soit 3h00 heure française.

Ils ont dit

Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine

« Depuis le Nürburgring, nous enchaînons les courses avec un très haut niveau de performance, qu’il s’agisse de la voiture, des pilotes ou de l’équipe technique. À Shanghai, l’objectif sera bien d’aller chercher une seconde victoire cette saison et je crois que nous avons tous les atouts pour cela. Shanghai est un circuit qui a bien réussi à Alpine ces dernières années, avec notre première victoire en WEC en 2015 et la conquête du titre de Champion du Monde en 2016. Il est encore possible d’aller chercher le titre, mais pour cela nous ne pouvons pas nous permettre la moindre gestion. Nous devrons faire preuve, comme toujours, de panache pour qu’Alpine constitue la plus belle des vitrines du Groupe Renault en Chine. »

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut

« Avec une très longue ligne droite et des enchaînements de courbes rapides, le circuit de Shanghai s’apparente un peu à celui de Fuji. C’est un tracé exigeant pour les pneumatiques, surtout en cas de chaleur. À cette époque de l’année, la météo en Asie est instable ; même si les prévisions sont clémentes pour l’instant, nous devrons rester sur nos gardes pour être réactifs à tout changement. Dans le même temps, nous sommes sereins car nous avons prouvé lors des dernières courses que nous sommes performants dans toutes les conditions. Notre état d’esprit reste le même : nous prenons les courses les unes après les autres, sans trop penser au championnat puisque nous savons que nous devons faire un sans-faute. Le pari de conserver notre titre ne semble pas aisé dans la mesure où les points se répartissent entre les trois équipages de pointe, mais nous pousserons jusqu’au bout, quoi qu’il arrive. »

Programme (GMT+8)

VENDREDI 3 NOVEMBRE
11h00 : essais libres 1 (90’)
15h30 : essais libres 2 (90’)

SAMEDI 4 NOVEMBRE
10h00 : essais libres 3 (60’)
14h30 : qualifications LMP1 / LMP2 (20’)

DIMANCHE 15 OCTOBRE
11h00 : 6 Heures de Shanghai

À suivre en direct sur le site, les apps et les réseaux sociaux du FIA WEC, ainsi qu’à la télévision avec les chaînes Eurosport, Motorsport.tv, L’Equipe (France), Sport1 (Allemagne), BT Sport (Grande-Bretagne), RTBF (Belgique), FOX Sports (Amériques)…

 

b58ca52a8a810ddfeef802c107ccc598TTTTTT