fbpx

Dans le cycle de développement d’une nouvelle voiture, le passage par des essais en conditions climatiques extrêmes sont obligatoires. On découvre aujourd’hui les premières images de l’ Alpine sur les routes glacées du nord de l’Europe proche du cercle polaire.

Il est des régions dans le monde où les voitures camouflées sont légion, notamment en raison des conditions extrêmes que l’on y trouve. C’est l’occasion pour les constructeurs de tester dans les pires conditions qui existent leurs futurs modèles, les préparer au pire. Des conditions que sans doute aucun client n’aura jamais à affronter. Mais au cas où…

Ces tests sont là pour s’assurer de la fiabilité de l’Alpine AS110 / A110 en conditions extrêmes telles que les basses températures ( -20 / -40). C’est également l’occasion pour le constructeur de peaufiner le comportement du châssis sur route dégradées et verglacées. Pour l’occasion on découvre la voiture avec des pneus de circonstances ainsi que de nouvelles jantes style rallye mais aucune chance de voir celle-ci débarqué en série sur le futur modèle.

Avec l’omniprésence d’électronique dans les véhicules, ces tests sont très importants. En effet, il s’agit de composants très sensibles aux basses températures. Ce type de condition est également nécessaire pour fiabiliser les nouveaux systèmes de freinage, d’antipatinage et vérifier que la neige ne s’amoncelle pas dans le système de freinage. De plus il faut noter que les liquides de frein perdent en viscosité avec ces basses températures. Le froids peut également affecter les trains roulants de la voiture et limite bloquer sa direction. Les liaisons au sol souffre, il faut vérifier que les effets des amortisseurs ne se dégradent pas par -30 degrés.

 

Voici donc les premières images de l’ Alpine AS110 / AS1 sur la neige en provenance de AutoEvolution

Pour rappel, voici le portrait type de la future Alpine d’après les dernières rumeurs et nos propres sources : la voiture disposerait d’un quatre cylindres avec 1,8L de cylindrée. Ce moteur développerait une puissance comprise entre 280 et 325ch, un couple moteur compris entre 280 Nm et 300 Nm (avec overboost) pour un poids limité entre 970 et 1100kg. Comme vu sur les différents concepts, la voiture disposera d’une boite double embrayage Getrag avec 6 ou 7 rapports.

Les récentes révélations sur le châssis et la structure en aluminium et les différents bruits de couloirs confirme que tout semble se mettre en place pour une révélation totale d’ici l’ouverture Salon de Genève le 9 mars prochain.

sources : lesechos.fr