Alpine commence à en dire plus sur la berlinette. l’Alpine sera en aluminium Et c’est par une vidéo que le constructeur français nous annonce que l’intégralité de la structure sera en aluminium. Alpine précise aussi que cela sera un châssis spécifique et non l’adaptation d’un plate-forme existante empruntée au Groupe Renault-Nissan. Cette information qui semble anodine au premier regard est surtout une preuve que la voiture sera légère et même proche de la tonne, une belle manière de respecter les gènes de son héritage.
Les quelques images révélées par cette courte vidéo confirme que le châssis, la structure et certains panneaux de carrosserie seront intégralement en aluminium.

Le Directeur d’Alpine, Michael van der Sande en profite également pour confirmer la présence d’alpine au prochain salon de Genève en suisse. Le hashtag #AlpineNews1 laisse également espérer d’autres nouvelles d’ici l’ouverture du salon le 9 mars prochain

Alpine a toujours précisé que l’une des forces de ces voitures était sa légèreté comme le rappel Bernard Olivier. Cela fait partie de l’ADN de la marque. Celle que l’on nomme aujourd’hui AS110 semble bien être la digne héritière de son histoire et veut écrire une nouvelle page de l’histoire de la marque Alpine

 

Pour rappel, voici le portrait type de la future Alpine d’après les dernières rumeurs et nos propres sources : la voiture disposerait d’un quatre cylindres avec 1,8L de cylindrée. Ce moteur développerait une puissance comprise entre 280 et 325ch, un couple moteur compris entre 280 Nm et 300 Nm (avec overboost) pour un poids limité entre 970 et 1100kg. Comme vu sur les différents concepts, la voiture disposera d’une boite double embrayage Getrag avec 6 ou 7 rapports.

La révélation de la nouvelle berlinette approche, vivement les prochaines 

justo Praesent mattis ipsum nec dictum