C’est officiel ! La nouvelle Alpine A110S arrive et elle va être proposée au tarif de 66 500 euros hors options, soit un supplément de 8 000 euros par rapport à la version Première Edition ou 11 800 euros face à la Pure.

Pourtant très bien née, les passionnés et amateurs de sportives ont demandé très tôt une version apportant plus de performance. La firme dieppoise a écouté les prières des plus fervents pratiquants… Amen !

Une voiture française, fabriquée en France (à Dieppe) et vendue en France est souvent confrontée à de nombreuses critiques. Or, cette Alpine a échappé à cette fatalité avec un engouement presque unanime. Alpine ne se reposant pas sur ses lauriers a décidé d’offrir la réponse face à une marque indéboulonnable dans son secteur : Porsche !

Il ne faut pas avoir pas fait Saint-Cyr pour comprendre la stratégie produit de la marque. Partir d’une excellente base (l’A110 PE) et l’améliorer au fil des années en y extrayant la quintessence.

L’A110 va se décliner au fil des années sous différentes versions et différentes philosophies. Car comme Porsche, la Berlinette des temps modernes va rester longtemps sur le marché (environ 8-10 ans).

Maintenant place à la présentation…

L’Alpine A110S, distinction et caractère plus affûté

Nouvelle arrivée dans la gamme Alpine, l’A110S mise sur une maniabilité accrue et une meilleure stabilité à haute vitesse. La facilité de conduite au quotidien est restée le leitmotiv principal des ingénieurs d’Alpine.

Afin de se distinguer du reste de la gamme, la nouvelle A110S va apporter quelques raffinements avec de nouvelles matières ici et là. On peut citer le carbone et le Dinamica qui se chargera d’apporter une qualité perçue toujours plus haut de gamme.

Dinamica, ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il s’agit en fait d’Alcantara. Le mot Alcantara est un peu comme “Frigo” ou “Tuperware”, tombé dans le jargon public dès qu’il s’agit de parler de l’habillage intérieur des dernières super/hyper cars.

Cette nouvelle Alpine A110S va quelque peu hausser le rythme avec près de 292ch et un poids de 1114 kg.

Pour rappel, son prix est de 65 500 euros hors options. Elle est disponible immédiatement à la commande et vous sera livrée avant la fin de l’année dans tous les points de vente (RRG et groupes privés) de France.

La belle A110S sera visible dès le mois octobre 2019 dans tous les showrooms.

Sébastien Erphelin, Directeur général d’Alpine commente :

L’A110S offre une expérience de conduite alpine intense. Dès le début du projet Alpine, nous avons eu l’intention d’offrir différentes versions de l’A110 avec leurs propres caractéristiques de maniabilité et de performance. »

Selon Alpine, cette A110S mise toujours sur sa facilité de conduite tout en répondant aux pilotes aguerris avec un comportement plus incisif permettant d’aller chasser sur les terres de la Porsche Cayman S.

Design extérieur et intérieur

À la vue des premières photos, il est clair que cette nouvelle A110S ne se radicalise pas. Mais à y regarder de plus près, bon nombre d’éléments témoignent du souci du détail.

Si vous attendiez une version proche d’un dérivé de la GT4, il va falloir attendre encore un peu…

Côté extérieur, vous trouverez les équipements suivants :

  • De nouvelles jantes noires à bâtons nommées « GT Race »
  • Des jantes Fuchs forgées en option
  • Une teinte « Gris Tonnerre » mate exclusive en option
  • Un drapeau aux couleurs Orange / Fibre de carbone sur les montants arrière
  • Le monogramme Alpine noir sur la malle arrière
  • Les étriers de freins orange
  • … et le toit en carbone brillant en option également

De l’extérieur, l’Alpine apparaîtra un peu plus râblée avec une hauteur de caisse abaissée (nous y reviendrons).

En ce qui concerne l’intérieur, l’ambiance devient plus « Dark ».

À l’instar de la PE, l’habitacle troque son intérieur cuir aux rappels bleus par une sellerie noire Dinamica, en passant par le ciel de toit, les panneaux de portes et même les pare-soleil.

Une personnalité plus affirmée, si vous n’aimez pas le noir passez votre chemin et restez sur une version Légende et ses tons bruns.

Les pédales et les repose-pieds sont en aluminium léger, tandis que l’habitacle met en avant la fibre de carbone et des rappels orange du drapeau identique à celui des montants arrière.

Un nouvel équipement fait son apparition sur cette Alpine A110S, il s’agit du toit en carbone. Gadget ou summum du détail (à vous de juger) en finition brillante, permettra de grignoter 1,9 kg par rapport à la version en aluminium. Il paraît que ça abaissera encore un peu le centre de gravité.

Concernant le carbone, cette nouvelle version apportera une finition carbone derrière les sièges Sabelt.

Niveau équipements, pas de révolution, vous retrouverez les mêmes à savoir un système audio Focal, un système télémétrique Alpine et des capteurs de stationnement avant et arrière.

Antony Villain, Directeur du Design Alpine, commente :

« Le caractère précis et ciblé de l’A110S est reflété par de nouveaux éléments de design. L’intérieur et l’extérieur du drapeau, fini en fibre de carbone et orange contrasté, incarnent parfaitement la personnalité de la voiture : son engagement dans la légèreté d’une part, et son expérience de conduite vibrante d’autre part. »

La sellerie Dinamica à l’intérieur de l’habitacle a un aspect et une sensation techniques qui conviennent parfaitement à l’A110S. Contre les coutures oranges, le Dinamica donne à l’habitacle une qualité raffinée et haut de gamme. »

L’alpine A110S même base Aluminium, mais meilleure en tout

Alpine a travaillé le châssis de l’A110S en détail afin de proposer une toute nouvelle dynamique. Du réglage de la suspension à l’étalonnage de l’ESP, en passant par la géométrie, la construction des pneus et la composition du mélange, le châssis de l’A110S a été perfectionné pour offrir une expérience de conduite intense.

En partant de la même base en aluminium largement plébiscité par la presse, Alpine a retravaillé plusieurs aspects du châssis.

C’est parti pour un tour du propriétaire : l’A110S dispose de ressorts et barres antiroulis réglés pour un pilotage de précision.  Sa hauteur de caisse est abaissée pour un centre de gravité optimisé et afin de faire passer le gain de puissance au sol, Michelin chausse la sportive normande avec des pneus plus larges avec une composition et une construction spécifiques. De gommes (215mm sur l’essieu avant et 245mm à l’arrière) ainsi qu’une construction et une composition spécifiques pour les pneus Michelin Pilot Sport 4 confèrent à l’A110S une grande adhérence mécanique. Ces nouveaux pneus et les différents ajustements du châssis confèrent à l’A110S un tempérament dynamique qui lui est propre, tant sur le plan théorique que sur celui du toucher de route au volant.

Et en détail, cela donne quoi : L’A110S utilise la même structure de carrosserie en aluminium très légère et compacte que n’importe quel A110, mais la configuration unique du châssis a donné à la nouvelle version un caractère dynamique distinct. Pour la liaison au sol, les nouveaux ressorts hélicoïdaux sont plus rigides de 50 % et les amortisseurs ont été réglés en conséquence. Pour compenser les nouvelles contraintes sur les trains roulants, la rigidité des  barres antiroulis (toujours, creuses pour minimiser le poids) est doublée (100%).

Pour assurer le meilleur comportement à haute vitesse et une réponse immédiate de la direction, Alpine a réduit la hauteur de caisse de 4 mm. Cela optimise le centre de gravité de la voiture et confère à l’A110S une excellente stabilité à grande vitesse.

« Dans l’ensemble, la mise au point du châssis permet d’obtenir un niveau élevé de précision de maniabilité et d’efficacité dynamique. »

Au volant si vous vous sentez d’attaque pour faire un chrono sur un circuit, l’ESP a été retravaillé, en particulier en mode Track, pour une précision et une stabilité optimales. Le système ESC, lui peut encore être complètement désactivé.

En ce qui concerne le système de freinage, on retrouve de série le duo d’étriers de frein Brembo et les disques bimatière de 320 mm (disponibles en option sur les autres versions de l’A110).

Jean-Pascal Dauce, ingénieur en chef des Alpes, commente :

« Les versions antérieures de l’A110 étaient très proches de l’A110 originale des années 1970 – tout comme ce modèle classique qu’elles sont ludiques et amusantes à conduire. Le A110S a un caractère très différent. Son châssis sur mesure en fait une voiture de sport très ciblée. La stabilité à grande vitesse et la précision de maniement sont deux de ses caractéristiques déterminantes. Bien que les temps au tour ne soient jamais une priorité pour nos voitures de route, la nouvelle A110S est néanmoins plus rapide que les autres versions de la A110.

Mais l’important, c’est qu’il s’agisse d’une voiture de tous les jours confortable et utilisable. L’A110S ne serait pas une vraie Alpine si elle était très ferme ou trop dure pour être conduite au quotidien. Il n’exige pas non plus un très haut niveau d’habileté de la part de son conducteur pour être amusant et gratifiant – tout comme nos autres modèles, l’A110S peut être apprécié par les conducteurs avec n’importe quel niveau d’expérience ».

L’A110S gagne 40ch supplémentaires

Pour continuer avec les nouveautés, parlons mécanique : l’A110S propose une nouvelle évolution du  bloc M5PT 1,8 litre avec une puissance maximale portée à 292 ch. La pression du turbo est augmentée de 0,4 bar. La cartographie a été retravaillée afin de conférer un caractère plus rageur au moteur. L’A110S est la version la plus rapide et la plus puissante de la gamme.

La puissance maximale de 292 ch est disponible à 6400 tr/min, soit environ 400 tr/min de plus que la puissance maximale des autres versions. Le couple reste inchangé ( 320 Nm ) et est disponible de 2000 à 6400 tr/min, soit 1400 tr/min de plus que sur le moteur 252 CV. Par conséquent, le moteur de l’A110S est non seulement plus puissant, mais aussi plus excitant. La puissance est transmise aux roues arrières par l’intermédiaire la boîte DCT 7 à double embrayage en bain d’huile (dite humide) d’origine Getrag. Pas de différentiel mécanique toujours, mais un système de différentiel électronique basé sur les freins qui assure à l’A110S une conduite très précise et immédiate à partir d’un virage avec un minimum de patinage des roues.

Le rapport puissance/poids tombe de 4,3kg/ch à  3,8kg/ch. Et le 0 à 100km/h est annoncé à 4,4 secondes (-0,1s).

Jean-Pascal Dauce commente:

L’objectif était d’intensifier le caractère et la puissance du moteur. L’A110S se caractérise par sa stabilité à grande vitesse et sa tenue de route précise, et il était important de reproduire ces caractéristiques dynamiques distinctives avec le groupe motopropulseur de la voiture également. Entre 5000 et 7000 tr/min, le moteur est particulièrement énergique. Il continue de pousser vers l’avant même à ces régimes très élevés, ce qui vous encourage vraiment à étirer chaque vitesse jusqu’au bout ».

Découvrez l’Alpine A110S, la nouvelle version de la gamme A110. Intensément Alpine

Publiée par Alpine sur Jeudi 13 juin 2019

Sa fiche technique face à la Porsche Cayman S

Alpine A110Alpine A110SPorsche Cayman 718 S
MoteurL4 1798 cm3 turboL4 1798 cm3 turboFlat 4 2497 cm3 turbo
Puissance252 ch à 6000 tr/min292 ch à 6400 tr/min350 ch à 6500 tr/min
Couple en Nm disponible à XXXX tr/min320 Nm à 2000-5000 tr/min320 Nm à 2000-6400 tr/min420 Nm 2100 – 4500 tr/min
Boite de vitessesDCT 7DCT 7Man 6 / PDK 7
Rapport poids puissance4.293,84.55
Poids (kg)1080 / 1103 kg version Première Edition1114 kg1385 Kg
0-100 km/h4.54,44.4 (PDK)
Vmax250 (limite électronique260 (limite électronique285
Consommation mixte(6.1)en attente d’homologation(9.2/8.5)
CO2 (g/km)138en attente d’homologation210/193
Réservoir (l)454554
Longueur (mm)418041804379
Largeur (mm)179817981801
Hauteur (mm)125212481295
Coffre (L)96+10096 AV + 100 AR150+275
Pneumatiques205/40 R18 235/40 R18215/40R18 (AV), 245/40R18 (AR)235/40 ZR19 (92 Y) 265/40 ZR19 (98 Y)
Prix en euros585006650072590 prix d’entrée