Alpine A110 avec un moteur AMG ?

Durant la genèse de la nouvelle Alpine A110, une rumeur est revenue régulièrement sur l’idée qu’une version AMG serait en préparation.

Aujourd’hui, la question n’est plus si une version plus puissante de l’Alpine arrive, car c’est certain, mais plutôt quand et sous quelle identité ?

Nous devons cependant nous poser la question du pourquoi Alpine aurait besoin d’AMG. Au sein de l’équipe Alpine Planet, nous ne doutons pas que les sorciers de chez RENAULT Sport soient capables de produire une version plus puissante du 1,8L actuellement présent dans l’Alpine et pourquoi pas un nouveau 2.0l dont certaines rumeurs l’avaient évoquée pour venir s’intégrer dans la future Megane 4 RS.

 

Petit rappel pour commencer, qu’est-ce qu’AMG ?

Mercedes-AMG alias AMG est un préparateur allemand de voitures du constructeur Mercedes-Benz. Devenu une filiale de la marque depuis 1999, c’est le seul constructeur au monde à proposer plus de quinze modèles de plus de 500 chevaux et certains modèles dépassent les 600 chevaux. Mais pas que …

Le cas Pagani

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi Pagani utilise des moteurs Mercedes-AMG dans ses voitures ? La réponse n’est pas aussi simple que vous le pensez. L’histoire derrière ce choix remonte au légendaire pilote de F1 Juan Manuel Fangio. Fangio a aidé Pagani à se lancer en Italie, en rédigeant une lettre de recommandation pour le concepteur de voitures en herbe.

Avance rapide jusqu’à 1992 où Horacio Pagani a lancé marque automobile. Fangio en tant que conseillé l’aidant à développer sa première supercar, qui allait s’appeler Fangio F1. La Fangio F1 devait être propulsée par un Daimler V12. Pagani signe un accord avec les Allemands en 1994. En 1995, Juan Manuel Fangio est mort à l’âge de 84 ans. Pagani décide de renommer sa voiture Zonda et fait ses débuts quatre ans plus tard au Salon de l’automobile de Genève de 1999. Pagani continue d’utiliser encore aujourd’hui des moteurs AMG,en l’honneur de son ami.
AMG procure à Pagani un traitement préférentiel. Comme tous les moteurs AMG, les Pagani sont fabriqués à la main, avec seulement deux personnes dans l’usine (et pour le reste du monde) formées pour les construire.

Avec un moteur AMG, Alpine pourrait se consacrer à l’élaboration et l’amélioration d’un châssis très achevé afin d’exploiter au mieux la puissance délivrée par le 4 cylindres probablement partagé avec la Mercedes A45 AMG.

Le cas Aston Martin

Aston Martin et Mercedes-Benz ont confirmé qu’un partenariat technique autour des moteurs AMG.
En juillet 2013, les deux sociétés ont annoncé des plans pour un accord où Aston Martin obtiendrait des groupes motopropulseurs V8 sur mesure et l’accès à des composants électroniques / électriques, AMG en échange d’une part dans la société britannique.
Les deux entreprises ont maintenant signé des accords définitifs. Mercedes-Benz recevra jusqu’à 5% d’actions sans droit de vote dans Aston Martin et la société recevra un statut d’observateur sur le conseil d’Aston Martin Holdings.

Pourquoi deux marques aussi iconiques de l’automobile d’exception utilisent ou ont décidé d’utiliser les moteurs d’AMG.

Il y a d’abord une histoire d’argent. Développez un moteur efficace, fiable et respectant certaines normes aujourd’hui coûte très cher. Si pour Pagani le cas est plus historique que financier, celui de Aston Martin peut se rapprocher de celui d’Alpine. Si Alpine a pioché dans la banque d’organe Renault pour la première itération de l’A110 développer un moteur fiable et plus puissant et à destination d’un seul et unique modèle pourrait faire augmenter sérieusement l’addition pour le client final. C’est la même chose pour Aston Martin qui après de nombreuses années difficiles, retrouve l’espoir de recouvrer une bonne santé. Le fait d’utiliser les moteurs AMG va permettre de concentrer les efforts sur tout le reste. Nous regretterons sûrement le v12 atmosphérique si spécifique que j’affectionne particulièrement. Mais maintenanir ce V12 coûte cher et la course à l’armement engagé par McLaren / Ferrari et Porsche poussera de nombreux constructeurs à faire des choix crève-coeur comme celui-ci.

AMG une image de marque

AMG écoulera facilement 100 000 véhicules cette année, l’entreprise continuant à surpasser les attentes même les plus optimistes. Pour Alpine, qui vise à s’étendre peu à peu à de nouveaux marchés, cette image de marque serait un moyen d’appuyer la crédibilité la renaissance de la d’Alpine sur des routes encore inconnues. La stratégie d’AMG évolue entre deux eaux : des performances racées et une utilisation facile. Les véhicules sont donc à la fois de véritables bêtes de la route et d’excellentes voitures de tous les jours. Combiné à la légèreté de la nouvelle Alpine, on obtiendrait un joli combo.

Quelle Puissance et surtout quelle boite de vitesse ?

Ce moteur AMG pourrait développer jusqu’à 320ch et plus. La grande question viendra des capacités de la nouvelle boite à supporter cette forte hausse de puissance. Alpine développera-t-elle deux boîtes différentes (on parle d’une limite de 320Nm) engendrant des coûts très importants ou l’équipe Alpine aurait-t-elle brouillé les pistes sur les capacités de la transmission DCT à 7 rapports de l’actuelle A110 et attendant la révélation officielle d’une nouvelle Getrag beaucoup plus performante supportant plus de 350Nm et 7 rapports. Getrag dispose d’une boite supportant 450Nm, mais limitée à 6 rapports …

Un sage m’a dit récement que ce qui etait d’actualité hier ne l’est peut-etre plus aujourd’hui … à méditer et vivement 2018.

Illustration : JJODRY / www.auto-moto.com

Cette illustration a été publié à l’origine sur un article d’auto-moto.com

risus. quis, velit, sit risus elementum fringilla ipsum Curabitur ultricies suscipit